Les femmes d'affaires en commerce international 2014 – Bulletin

Les femmes d'affairs en commerce international 2014 ? Bulletin

Dans ce numéro

Également disponible en (format PDF, 1,44 Mo)

Accès au succès

Minister Fast

Ministre Leitch

Les femmes d’affaires canadiennes jouent un rôle clé dans l’avenir économique du Canada. Selon une étude récente de la Banque Royale du Canada sur les petites et moyennes entreprises, le nombre d'entreprises détenues par des femmes devrait augmenter de 10 p. 100 au cours des dix prochaines années, ce qui se traduirait par l'injection d'une somme de près de 198 milliards de dollars dans l'économie canadienne.

Les chiffres sont impressionnants. Selon Statistique Canada et Condition féminine Canada, un nombre grandissant de femmes travaillent à leur compte. En 2009, près d’un million de femmes, 11,9 p. 100 de toutes les travailleuses étaient travailleuses autonomes. De plus, les entreprises appartenant à des femmes emploient actuellement plus de 1,5 million de Canadiens, selon le Groupe financier BMO.

Un nombre de plus en plus important de ces entreprises se tournent vers l’étranger pour trouver des débouchés, un fait auquel le gouvernement du Canada ne reste pas insensible. En novembre 2013, nous avons lancé le Plan d'action sur les marchés mondiaux (PAMM), qui est axé sur les marchés et secteurs les plus prometteurs pour les entreprises canadiennes. Nous entendons atteindre nos objectifs en maximisant nos atouts et en concentrant nos efforts de façon à appuyer les gens d’affaires et les investisseurs canadiens dans le marché international. Nous le ferons également par une promotion énergique du commerce et l’application d’une politique commerciale ambitieuse.

Parmi les 22 secteurs désignés prioritaires, nous avons mis en place des équipes sectorielles pour fournir un soutien à cinq industries clés à ce jour : aérospatiale, technologies de l'information et des communications, infrastructure, sciences de la vie et technologies durables. Ces cinq secteurs sont mis en vedette dans le bulletin 2014 Les femmes d’affaires en commerce international. Ce bulletin se veut une source d’information et d’inspiration en vue de vous aider à accroître vos débouchés sur les marchés mondiaux — quel que soit le secteur où vous œuvrez.

Les femmes d’affaires canadiennes sont de plus en plus nombreuses à s’imposer sur la scène mondiale. Le PAMM représente notre plan directeur pour contribuer à votre réussite à l’échelle internationale. Nous nous réjouissons réjouis à la perspective de continuer à vous accompagner dans cette voie.

L’honorable Ed Fast,
Ministre du Commerce international

L’honorable Kellie Leitch
Ministre du Travail
Ministre de la Condition féminine

Vendre à des secteurs qui aideront votre entreprise à monter en flèche

Êtes-vous à la recherche de nouvelles façons de faire croître vos ventes à l'échelle internationale? Si c'est le cas, jetez un coup d’œil sur les secteurs les plus prometteurs du Canada. Votre entreprise est peut-être en parfaite position pour vendre à des entreprises œuvrant dans les secteurs de l'aérospatiale, des technologies de l'information et des communications, de l'infrastructure, des sciences de la vie et des technologies durables par l'entremise des chaînes de valeur mondiales.

Les ventes interentreprises réalisées avec les entreprises de taille moyenne ou les grandes multinationales recèlent un excellent potentiel pour les femmes d'affaires canadiennes. Après tout, ces secteurs de grande valeur ont besoin de vos produits et services – aliments et boissons, produits de nettoyage, fournitures industrielles ou services dans les domaines de la comptabilité, des communications, des ressources humaines, des affaires juridiques, du marketing, de la traduction et de la formation, etc. Ils se procurent régulièrement des pièces, des produits et des services auprès d'entreprises externes qui sont meilleures, plus rapides, moins chères ou qui offrent exactement ce dont ils ont besoin.

Mme Maria Pantazi-Peck est membre de l'équipe du secteur de l'infrastructure d'Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) – et aussi déléguée commerciale à Athènes, en Grèce. « Les services professionnels sont transversaux, car ils chevauchent de nombreux autres secteurs », explique-t-elle. « Compte tenu de l'excellent système d'éducation du Canada et de nos normes élevées, nos entreprises sont très bien placées pour réaliser des ventes dans tous ces secteurs du monde entier. »

Anne Cascadden, sa collègue de Détroit, au Michigan, est du même avis. « Aux États-Unis, les fabricants d'automobiles doivent acheter un certain pourcentage de produits et services auprès d'entreprises appartenant à des femmes. Ils ont besoin de pièces et de composantes, outre les conseils juridiques, les services relatifs aux installations, la recherche et l'analyse industrielle. Ils veulent des fournisseurs qui peuvent répondre à ces besoins à l'échelle mondiale », déclare-t-elle. Pour tirer le maximum de ces débouchés, elle suggère ce qui suit :

  • informez-vous et élaborez une stratégie solide;
  • établissez une liste de clients potentiels, puis définissez clairement le besoin que vous pouvez combler;
  • comprenez la structure de coûts de l'industrie, puis fixez votre prix en conséquence;
  • sachez qui sont vos concurrents et énoncez clairement pourquoi votre produit ou service est meilleur que le leur;
  • démontrez la valeur de ce que vous pouvez offrir;
  • soyez prêts à faire des affaires à l'échelle mondiale.

Nita Arora, vice-présidente des Opérations cliniques, Roche Canada

Alors, par où faut-il commencer? Dressez votre plan, puis ayez confiance en vous. « Ne sous-estimez pas ce que vous avez à offrir. Les femmes ont tendance à penser qu'elles doivent posséder une grosse entreprise pour pouvoir faire des affaires sur la scène mondiale », affirme Nita Arora, vice-présidente des Opérations cliniques pour le géant pharmaceutique Roche Canada. « Les femmes ont de grands atouts dans le monde des affaires. Nous pouvons collaborer étroitement, nous sommes souples et nous sommes ouvertes aux différences de personnalité et de culture. Ne vous sous-estimez pas. Pour réussir, continuez d'en donner plus que ce que vos clients attendent. Soyez uniques, capables de vous adapter et ouvertes d’esprit. Le monde a beaucoup à vous offrir, et vous avez tant à offrir au monde des affaires.

Pour en savoir davantage au sujet de ces cinq secteurs clés, et sur ce que chacun d'eux est susceptible d'offrir, lisez les articles du présent bulletin dont le titre commence par « Pleins feux ». Pour obtenir des renseignements détaillés sur les secteurs et les marchés, consultez le site deleguecommercial.gc.ca.



Les technologies voyagent

Nos points forts en matière de TIC

Les télécommunications, les TIC pour le pétrole et le gaz, la conception de jeux, les technologies de divertissement.

La chef d’entreprise vancouvéroise Caroline Lewko parcourt le globe au profit de son entreprise de technologies de l’information et des communications (TIC), Wireless Industry Partnership. Comme les autres entreprises de son secteur, la réussite dépend des liens établis avec les plus grands clients potentiels, qui se trouvent tous à l’extérieur du Canada.

« Nous soutenons des entreprises de taille moyenne en forte croissance et dont les solutions sont prêtes à être commercialisées, a précisé M. Adam Chowaniec, chef de la pratique mondiale dans le secteur des TIC, qui, comme les autres chefs de pratique, joue le rôle de conseiller sectoriel auprès du MAECD. « Nous aidons les entreprises à accélérer leur croissance pour faciliter la mise en marché de leurs produits et services. »

L’équipe sectorielle du MAECD aide les entreprises, comme celle de Mme Lewko, à accroître leurs ventes mondiales, à pénétrer de nouveaux marchés et à profiter de nouveaux débouchés. Étant donné les vastes possibilités liées aux TIC, l’équipe couvre la plupart des marchés sur la planète. Même si son principal objectif est d’appuyer les efforts d’expansion des affaires des entreprises de TIC, elle fait également connaître le Canada comme un lieu concurrentiel pour l’investissement, l’innovation et la formation de partenariats.

Le succès de l’équipe repose sur le soutien apporté par les délégués commerciaux en poste au Canada et à l’étranger et le Comité consultatif sectoriel, qui réunit des dirigeants de certaines des plus importantes entreprises des TIC au Canada. Le Comité fournit des conseils, des contacts et du soutien au SDC.

Mme Lewko siège à ce comité. « Je parle avec des gens à Singapour, en Allemagne, en Israël et aux États-Unis, et ce, en une seule journée. De véritables occasions d’affaires se présentent maintenant, a-t-elle indiqué. Voilà le type d’information que nous mettons tous en commun, à titre de membres du Comité. Nos connaissances en temps réel sont extrêmement précieuses pour l’équipe sectorielle, le SDC et les entreprises canadiennes actives dans les TIC. »

Faire naître les occasions dans le secteur des sciences de la vie

Nos points forts en matière de sciences de la vie

Les produits pharmaceutiques, les dispositifs médicaux, les technologies de l’information appliquées à la santé, les produits de santé naturels et la santé animale.

Si vous êtes une femme d’affaires canadienne active dans le secteur des sciences de la vie, il est indispensable, pour la réussite de votre entreprise, de faire des incursions dans les marchés internationaux le plus tôt possible. Il s'agit d'un secteur ayant un énorme potentiel. C’est pourquoi une équipe du MAECD se consacre entièrement à vous, que vous démarriez votre entreprise ou que votre entreprise soit en pleine croissance.

Les sciences de la vie sont très réglementées partout dans le monde. L’équipe sectorielle aide les entreprises canadiennes à surmonter les obstacles pour accéder aux marchés et à tisser des liens avec des acheteurs, des investisseurs et des partenaires. « Nos clients sont souvent des petites entreprises. Le développement d’un produit dans le secteur des sciences de la vie engendre des coûts énormes, puisque ce processus peut prendre 10 ou 15 ans », a expliqué M. Christian Carswell, conseiller principal sur le secteur au MAECD.

Les marchés les plus prometteurs dans ce secteur comprennent l’Union européenne, le Japon, la Chine, l’Australie et le Brésil. La Corée du Sud est également très prisée en raison de son solide cadre de réglementation, de ses technologies de pointe et de son économie. Israël offre de belles occasions d’établir des partenariats de codéveloppement technologique et son marché est très prometteur en raison de l’expansion de l’Accord de libre-échange entre le Canada et Israël.

Au cours de la dernière année, de nombreuses entreprises canadiennes du secteur des sciences de la vie ont signé des accords de licence ou formé des partenariats de codéveloppement à l’étranger — soulignant la valeur que l’appui du SDC peut apporter. « Nous fournissons des renseignements à nos clients et nous leur permettons de rencontrer des acheteurs de grandes sociétés multinationales, a indiqué M. Carswell. Nous les aidons en leur ouvrant des portes. »

Rencontrez la nouvelle déléguée commerciale en chef

Dans l’exercice de ses fonctions, la nouvelle déléguée commerciale du Canada met à profit sa vaste expérience en matière de politiques et à l’international. Soulignons, entre autres réalisations nombreuses, que Susan Bincoletto a représenté le Canada aux tables de négociation de l'Organisation mondiale du commerce et de l'Organisation de coopération et de développement économiques. Elle a également piloté d’importantes initiatives liées à la politique économique, dont la réforme de la Loi sur le droit d’auteur et l’élaboration des premières lignes directrices relatives aux entreprises d’État en application de la Loi sur Investissement Canada.

« Mon mandat consiste à faire valoir les intérêts des entreprises canadiennes qui veulent explorer de nouveaux débouchés dans les marchés établis ou émergents. Je suis très fière que nous mettions l'accent sur les femmes en commerce international. Elles méritent l'attention qu'on leur prête, affirme Mme Bincoletto. Les femmes d'affaires se donnent beaucoup dans tout ce qu'elles entreprennent. »

Mme Bincoletto espère tirer le maximum de l'expertise des femmes d'affaires à l'international en créant des tables rondes où elles pourront servir de mentors et donner leurs points de vue sur le marché et l'industrie.

Susan Bincoletto, déléguée commerciale en chef

Conseil avisé

« Pour nous, la réussite consiste à former des partenariats avantageux pour les deux parties, fondés sur l’écoute, l’ouverture d’esprit et des objectifs de croissance mutuels. Nous voyons chaque obstacle à surmonter comme une occasion à saisir. »
Mme Nanon de Gaspé Beaubien-Mattrick, présidente et fondatrice
Beehive Holdings, Vancouver

Des Canadiennes contribuent à rendre le monde plus vert

Nos points forts en matière de technologies durables

La bioénergie, les piles à hydrogène et à combustible, le stockage d’énergie, l’énergie renouvelable destinée aux communautés éloignées, l’eau et les eaux usées, la valorisation énergétique des déchets, l’éolien et la pollution atmosphérique.

Les étoiles montantes du secteur canadien des technologies durables sont des PME qui sont prêtes à répondre à la demande mondiale à l'égard de biens et de services propres et écologiques. Selon la société de recherche sur les industries Analytica Advisors, ce secteur au Canada devrait connaître une croissance exponentielle – d’une valeur de 11 milliards de dollars en 2012 à 28 milliards de dollars en 2022 (Rapport sur l’industrie des technologies propres au Canada 2014).

Pour les femmes chefs de file dans ce secteur, le positionnement de leur entreprise en tant que fournisseur de solutions pour les multinationales présente les meilleures perspectives d’avenir. Après tout, les biens et services liés aux technologies durables s’adressent à un large éventail d’industries : aérospatiale, automobile, services collectifs, immobilier, exploitation minière, pétrolière et gazière, produits chimiques et alimentation.

Céline Bak, Chef de pratique mondiale, technologies durables

« Le moment est idéal pour tirer parti de nos forces et des occasions qui s’offrent dans le secteur, a expliqué Mme Céline Bak, PDG d’Analytica Advisors. Le marché mondial des produits et services écologiques passera de 1 à 2,5 billions de dollars d'ici 2022. Il faut en tenir compte. »

Mme Bak est l’une des chefs de pratiques mondiales du secteur privé au MAECD. Ce rôle de mentor est confié à des conseillers de l’industrie possédant une vaste expérience, afin qu’ils guident les équipes sectorielles en les faisant profiter de leur connaissance de l’industrie et de leurs contacts à l’étranger.

« D’énormes possibilités s’offrent aux entreprises canadiennes dans le monde entier. Les nouveaux marchés, dont les Caraïbes et les pays avec lesquels le Canada est en train de conclure des accords commerciaux, comme la Turquie et la Thaïlande, sont à surveiller », a ajouté Mme Bak.

Les conseils éclairés du Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) aident les gens d’affaires à tirer le meilleur parti des occasions qui se présentent. Même si les distributeurs et les agents peuvent représenter d’excellentes ressources pour appuyer l’expansion de votre entreprise à l’étranger, Mme Bak recommande de faire appel au SDC pour vérifier au préalable les partenaires potentiels et obtenir des conseils sur vos marchés cibles. « Rien ne saurait remplacer l’expertise de nos délégués commerciaux. Ceux-ci peuvent valider une liste de clients cibles, vous fournir d’importants renseignements sur la concurrence et vous donner accès aux principaux acheteurs qui cherchent à obtenir les services ou technologies que vous offrez. »

Faites de Femmes d’affaires en commerce international un membre à part entière de votre équipe

Que feriez-vous si vous receviez une commande urgente pour un plein conteneur de vin canadien? C’est ce qui est arrivé à Mme Virginia Zhang, de Hamilton, et elle savait qu’elle devait répondre rapidement. Elle a donc décidé de demander l’aide de l’équipe de Femmes d’affaires en commerce international.

« J’ai pris contact avec FACI par l’entremise de LinkedIn, explique-t-elle. Ils m’ont tout de suite transmis les coordonnées du délégué commercial concerné, qui à son tour, m’a mis en contact avec un établissement vinicole qui pouvait me fournir le vin dont j’avais besoin. Nous avons négocié le prix et en moins de 15 jours, la commande était partie! »

L’entreprise de Mme Zhang, Trade in Motion Corp., avait tenté en vain de faire des affaires avec ce même établissement vinicole. « Cette fois, grâce au soutien du SDC, j’ai reçu une réponse rapidement. Le SDC nous a donné la crédibilité voulue, explique-t-elle. C’est ce sur quoi repose le succès en affaires. »

« Les connaissances et les contacts dont dispose l’équipe de FACI se sont révélés d’une grande importance pour l’expansion de mon entreprise et pour ma réussite en général. »

Services offerts aux femmes d’affaires canadiennes

Tirez-vous le maximum de l’équipe de FACI? Nous pouvons :

  • planifier et accueillir des missions commerciales consacrées aux femmes entrepreneures;
  • vous offrir du soutien et vous mettre en lien avec le réseau mondial de contacts d’affaires du SDC;
  • vous trouver des occasions de réseautage et de partenariat;
  • vous fournir de l’information au sujet des réseaux de soutien, des ressources gouvernementales, des associations de femmes d’affaires, du financement, des activités et de la formation sur notre site Web et dans notre bulletin annuel.
  • vous offrir des ressources utiles, incluant le groupe FACI sur LinkedIn et le répertoire en ligne spécialisé des entreprises qui appartiennent à des femmes

Jeter des ponts vers les marchés mondiaux de l’infrastructure

Nos points forts en matière d’infrastructure

L’énergie, l’eau et les eaux usées, l’infrastructure sociale (notamment les soins de santé et l’éducation), les transports et le bâtiment écologique.

Votre entreprise excelle-t-elle dans les domaines de l’architecture, du bâtiment, du génie, de l’évaluation ou encore de la gestion financière ou de la gestion de projets? Si c’est le cas, il est temps pour vous de joindre les rangs des femmes d’affaires canadiennes qui profitent des occasions offertes dans les chaînes d’approvisionnement mondiales du secteur de l’infrastructure.

En effet, ce secteur soutient quelque 1,1 million d’emplois au Canada et enregistre des exportations de 6 milliards de dollars (Statistique Canada, 2012). Toute une équipe est en place au MAECD pour appuyer les entreprises canadiennes du secteur de l’infrastructure et s’occupe ainsi de promouvoir les capacités de ces dernières à l’étranger, d’élaborer des stratégies pour accroître la part du marché mondial qui revient au Canada, de mettre les entreprises canadiennes au fait de débouchés auxquels elles sont en mesure de répondre et de coordonner l’organisation de missions commerciales.

L’une des membres de cette équipe, Mme Maria Pantazi-Peck, s’occupe de donner des conseils aux entreprises de ce secteur. Elle affirme que le secteur canadien de l’infrastructure dispose d’atouts inégalés pour ce qui est, entre autres, des partenariats public-privé (PPP). « Ce créneau nous place donc dans une position avantageuse au moment de soumissionner. De plus, nous profitons d’excellents services bancaires et financiers à l’appui des PPP et la plupart de nos entreprises de génie s’y connaissent également bien en matière de PPP, ce qui procure au Canada un avantage concurrentiel puisque d’autres gouvernements se tournent vers nous pour de se procurer des services d’experts-conseils en matière de PPP, notamment la Croatie, la Hongrie, la Pologne et la Turquie. »

Mme Pantazi-Peck indique que les petites entreprises qui cherchent à percer le marché mondial de l’infrastructure devraient faire en sorte d’offrir un savoir-faire dans un créneau particulier ou encore des produits novateurs. « Lorsque vous trouvez un marché qui présente un potentiel intéressant à long terme, n’hésitez pas à y établir un bureau et à vous trouver un partenaire local fiable. Et n’oubliez surtout pas de consulter le Service des délégués commerciaux (SDC) pour tirer le maximum de ce débouché. »

Inscrivez-vous dès maintenant! Nouveau répertoire pour les entreprises détenues par des femmes

Vous avez besoin d’aide en matière de commercialisation internationale? Ne cherchez plus, consultez plutôt le nouveau répertoire spécialisé destiné aux entreprises détenues par des femmes. Ce répertoire fait partie de la base de données du Réseau des entreprises canadiennes, un service gratuit offert à toutes les entreprises canadiennes auquel ont recours 5 millions de professionnels, distributeurs et partenaires canadiens et étrangers chaque année.

L’équipe de FACI s’est associée à Industrie Canada pour vous permettre de désigner votre entreprise comme appartenant à une femme dans la base de données du Réseau, ce qui vous permet d’accéder facilement à des acheteurs et des partenaires dans le monde entier qui désirent faire affaire avec vous.

Si votre entreprise ne figure pas encore dans le répertoire, vous pouvez l’ajouter en un tour de main. Pour ce faire, vous n’avez qu’à vous inscrire, puis à dresser la liste de vos produits et services, de votre expérience commerciale et de vos technologies. N’oubliez pas de signaler que votre entreprise est détenue par une femme. Ensuite, il ne vous reste qu’à attendre que vos futurs clients consultent le répertoire.

Inscrivez-vous aujourd’hui à l’adresse Guide de l’utilisateur pour les entreprises appartenant à des femmes

La déléguée commerciale en chef, Mme Susan Bincoletto,

Propulser le secteur de l’aérospatiale du Canada vers de nouveaux sommets

Nos points forts en matière d’aérospatiale

Les petits moteurs, les avions d’affaires, les simulateurs, l’avionique, les trains d’atterrissage, la conception technique, la réparation des cellules et des moteurs et la révision générale.

Maintenant, plus que jamais, le temps est venu pour le secteur canadien de l’aérospatiale de prendre son envol.

« En 55 ans, je n’ai jamais vu les débouchés tels qu’ils s’offrent aujourd’hui », affirme M. Dale Hunt, conseiller dans le domaine de l’aérospatiale et chef de la pratique mondiale au MAECD. Les deux principaux acteurs de l’industrie, Airbus et Boeing, ont le cahier de commandes le plus rempli de toute l’histoire de l’aviation. Ces commandes représentent des centaines de milliards de dollars et constituent un incitatif incroyable pour les entreprises qui fournissent ces géants, parmi lesquelles figurent des entreprises canadiennes. La réussite de ces deux grands de l’industrie aérospatiale se traduit par des occasions d’affaires pour tous les autres acteurs de ce secteur. »

Hélène Séguinotte, présidente et

« Les femmes d’affaires canadiennes sont très bien placées pour répondre à la demande. En effet, elles ont beaucoup à offrir à ce secteur », explique Mme Hélène Séguinotte, présidente et chef de la direction de Morpho Canada et déléguée nationale pour SAFRAN, Aerospace-Defence-Security. Mme Séguinotte siège aussi au conseil consultatif sectoriel du MAECD, dans le cadre duquel des chefs de file de l’industrie sont appelés à formuler des conseils stratégiques à l’appui du SDC. « Nous n’avons pas simplement besoin d’ingénieures. Nous avons besoin de femmes pour appuyer l’ensemble de l’industrie, qu’il s’agisse de conception, de commercialisation, de ventes, de soutien technique ou encore de service à la clientèle. Les femmes d’affaires ont beaucoup à apporter. »

Classé cinquième à l’échelle mondiale, le secteur de l’aérospatiale a contribué à hauteur de 14 milliards de dollars au PIB en 2012 et compte plus de 700 entreprises, selon l’Association des industries aérospatiales du Canada. Le MAECD a élaboré une stratégie pour le secteur de l’aérospatiale, qui permet au Canada de demeurer concurrentiel. Cette stratégie vise principalement à accroître la participation du Canada dans les chaînes de valeur mondiales, à stimuler les activités de recherche et de développement, à attirer les investissements étrangers et à forger des partenariats davantage axés sur le monde. Cette approche aidera sans aucun doute le secteur canadien de l’aérospatiale à continuer de viser haut et à tirer le maximum des débouchés offerts sur les marchés étrangers.




Comment mettre toutes les chances de votre côté de signer des contrats

Si vous avez déjà participé à des missions, des salons ou encore des conférences à l’étranger, vous savez à quel point il peut être excitant de conclure de nouveaux contrats et de rencontrer des acheteurs potentiels. Mais combien d’entre vous prennent le temps de faire des suivis? Trop d’entreprises canadiennes omettent cette étape et pourtant, le fait de communiquer avec les personnes que vous avez rencontrées lorsque vous êtes de retour à votre bureau peut s’avérer essentiel pour transformer des débouchés potentiels en de réels contrats.

Diane Craig, présidente,

« Lorsque vous faites du réseautage, vous recueillez de nombreuses cartes de visite », explique Mme Diane Craig, présidente de Corporate Class Inc., une entreprise torontoise qui offre de la formation à l’intention des cadres. « Avant d’aller au lit le soir, prenez des notes détaillées au sujet de chaque personne que vous avez rencontrée. Quels ont été ses propos? Dans quoi son entreprise se spécialise-t-elle? Qu’est-ce que mon entreprise pourrait faire pour elle? Quel angle devrais-je adopter au moment de faire un suivi? »

« N’oubliez pas, le réseautage n’est pas un événement ponctuel, il exige des suivis pour porter ses fruits. Il ne s’agit pas d’une partie de plaisir. Ainsi, lorsque vous revenez au bureau, veillez à ce que votre charge de travail vous permette de faire immédiatement un suivi avec chacune des personnes que vous avez rencontrées. Si vous attendez six mois, vous venez de gaspiller temps et argent, ajoute Mme Craig. Vous devez faire preuve de persévérance. Tant qu’on ne vous a pas dit non, vous avez toujours une chance. »

Le saviez-vous?

Le Service des délégués commerciaux du Canada :

  • offre ses services gratuitement aux entreprises canadiennes admissibles;
  • prodigue ses services à plus de 13 000 clients par année;
  • est présent dans plus de 150 villes au Canada et dans le monde;
  • a obtenu un taux de satisfaction de la clientèle de 83 p. 100 en 2012-2013.

Source : Plan d’action sur les marchés mondiaux (2013)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et dans le monde virtuel!

Joignez-vous au groupe LinkedIn de FACI linkd.in/bwit-faci. Vous y rencontrerez des femmes d’affaires canadiennes qui, comme vous, sont tournées vers le monde. N’oubliez surtout pas de consulter notre site Web femmesdaffairesencommerce.gc.ca pour demeurer au fait de l’actualité ainsi que des ressources et des activités à venir.

Communiquez avec nous en ligne!

Femmes d’affaires en commerce international est un programme du Service des délégués commerciaux du Canada. Pour connaître les dernières nouvelles, les activités et les renseignements les plus récents en matière de commerce international pour les entrepreneures, consultez notre site Web à l'adresse :
www.femmesdaffairesencommerce.gc.ca. Joignez-vous à notre groupe LinkedIn à l’adresse linkd.in/bwit-faci.

Téléchargez l’application Bon voyage!

L’application mobile Bon voyage vous offre des renseignements sur les pays pour que vous puissiez planifier vos voyages, y compris :

  • les conditions sanitaires et sécuritaires courantes;
  • les exigences en matière de passeport et de visa;
  • les coordonnées des ambassades, consulats et hauts-commissariats;
  • les temps d’attente à la frontière canado-américaine voyage.gc.ca/mobile

Programmes pour accélérer votre réussite

Vous cherchez du financement? Vous avez besoin de soutien pour prendre de l’expansion à l’étranger? Voici quelques suggestions pour vous aider.

Financement commercial

Associations des corporations au bénéfice du développement communautaire de l’Atlantique
Des prêts pour les jeunes, les entrepreneurs, les entreprises sociales et les entreprises rurales
cbdc.ca

Banque de développement du Canada
Le prêt Marché en Xpansion vous permet d’obtenir jusqu’à 250 000 dollars.
bdc.ca

Service des délégués commerciaux du Canada
Des programmes pour appuyer les activités commerciales sur les marchés étrangers
deleguescommerciaux.gc.ca

Industrie Canada
Outil pour trouver des services, des prêts et du financement du gouvernement
entreprisescanada.ca/fra/programme/recherche/

Exportation et développement Canada
Des solutions de financement et d'assurance à l'intention des exportateurs
edc.ca

Accès aux marchés d'exportation
Programme d’expansion internationale des affaires destiné aux entreprises de l’Ontario
omafra.gov.on.ca

Les femmes d’affaires en commerce international
Programmes de financement provinciaux et nationaux
femmesdaffairesencommerce.gc.ca

Initiative pour les femmes entrepreneures
Des prêts à l’intention des femmes d’affaires en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan
wd.gc.ca/fra/256.asp

Services dans le domaine du commerce international et des affaires

Service des délégués commerciaux du Canada
Offre des renseignements sur le terrain et des conseils pratiques au Canada et dans plus de 150 villes du monde
deleguescommerciaux.gc.ca ou 1-888-306-9991

CanadExport
Magazine Web officiel du SDC, CanadExport présente des articles pratiques et les plus récentes nouvelles sur la conduite des affaires à l’étranger.
canadexport.gc.ca

Réseau Entreprises Canada
Offre une aide aux entrepreneurs par l’intermédiaire d’un réseau de plus de 400 centres de services répartis d’un bout à l’autre du Canada
entreprisescanada.gc.ca ou 1-888-576-4444 (ATS [malentendants] : 1-800-457-8466)

Répertoire spécialisé d’entreprises détenues par des femmes de la base de données du Réseau des entreprises canadiennes
Joignez-vous aux milliers d’entreprises canadiennes inscrites et faites la promotion de vos produits et services dans le monde entier
www.ic.gc.ca/eic/site/ccc-rec.nsf/fra/accueil

Gouvernement du Canada
Agences de développement régional offrant des programmes aux entreprises et aux femmes d’affaires

  • Agence de promotion économique du Canada atlantique (voir l’Initiative Femmes en affaires)
    acoa-apeca.gc.ca
  • Développement économique Canada pour les régions du Québec
    dec-ced.gc.ca
  • Agence canadienne de développement économique du Nord
    CanNor.gc.ca
  • Agence fédérale de développement économique pour le sud de l’Ontario
    FedDevOntario.gc.ca
  • FedNor (Ontario)
    fednor.gc.ca
  • Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
    wd-deo.gc.ca

Avide de connaissances?

Ne manquez pas ces occasions précieuses d’apprentissage et de perfectionnement destinées aux femmes d’affaires canadiennes :

Compte à rebours de la mission commerciale à Philadelphie

Joignez-vous à l’équipe de FACI et à des femmes d’affaires canadiennes de premier plan dans le cadre de la mission de 2014 qui se rendra à la Conférence nationale des femmes d’affaires — la plus importante foire commerciale des États-Unis consacrée aux entreprises détenues par des femmes. En voici les faits saillants:

  • Où : Pennsylvania Convention Center
  • Quand : du 22 au 25 juin 2014
  • Pourquoi : Pour y rencontrer des entreprises figurant au palmarès Fortune 500, accéder à des contrats grâce aux programmes de diversification des fournisseurs et faire du réseautage avec des femmes d’affaires de partout au Canada et aux États-Unis.
  • Comment : Visitez le site Web de la conférence : conf.wbenc.org, ou communiquez avec l’équipe de FACI, à partir du site bwit@international.gc.ca pour obtenir plus de renseignements.

Réseaux et associations de femmes d'affaires

Des incontournables pour rencontrer des organisations et des groupes qui s’occupent de travailler avec les femmes d’affaires.

Alberta Women Entrepreneurs
www.awebusiness.com (en anglais seulement)

Association des femmes d’affaires francophones
afafcanada.com

Conseil canadien des fournisseurs autochtones et des minorités visibles
camsc.ca (en anglais seulement)

Canadian Women in Technology
canwit.ca (en anglais seulement)

Canadian Association of Women Executives and Entrepreneurs
cawee.net (en anglais seulement)

Catalyst
catalyst.org (en anglais seulement)

Centre for Women in Business (Nouvelle-Écosse continentale)
centreforwomeninbusiness.ca (en anglais seulement)

DigitalEve (Nouveau média)
digitaleve.org (en anglais seulement)

Société d’expansion du Cap-Breton (Nouvelle-Écosse)
ecbc.ca

Forum for Women Entrepreneurs
fwe.ca (en anglais seulement)

Newfoundland & Labrador Organization of Women Entrepreneurs
nlowe.org (en anglais seulement)

Organization of Women in International Trade (OWIT)
owit.org (en anglais seulement)

OWIT‒Ottawa
owit-ottawa.ca (en anglais seulement)

OWIT‒Toronto
owit-toronto.ca (en anglais seulement)

PARO Centre for Women’s Entreprise (Nord de l’Ontario)
paro.ca (en anglais seulement)

Prince Edward Island Business Women’s Association
peibwa.org (en anglais seulement)

Réseau des femmes d’affaires du Québec
rfaq.ca

Rotman Initiative for Women in Business University of Toronto
women.rotman.utoronto.ca (en anglais seulement)

RBC Banque royale – Femmes-chefs d’entreprise
rbcroyalbank.com/sme/women/mentorship.html

WEConnect Canada
weconnectcanada.org

WEConnect International
Weconnectinternational.org (en anglais seulement)

Women Advancing Microfinance-Canada
waminternational.org (en anglais seulement)

Women Business Owners of Manitoba
wbom.ca (en anglais seulement)

Centre d’entrepreneuriat féminin du Québec
cefq.ca

Women Entrepreneurs of Saskatchewan
womenentrepreneurs.sk.ca (en anglais seulement)

Femmes en affaires Nouveau-Brunswick
wbnb-fanb.ca

Les femmes en communications et technologie
cwc-afc.com

Women in Film & Television Toronto
wift.com (en anglais seulement)

Women in Leadership Foundation
womeninleadership.ca (en anglais seulement)

Women President’s Organization
womenpresidentsorg.com (en anglais seulement)

Women’s Business Network of Ottawa
womensbusinessnetwork.ca (en anglais seulement)

Women’s Enterprise Centre – Colombie-Britannique
womensenterprise.ca (en anglais seulement)

Centre des femmes entrepreneurs – Manitoba
wecm.ca (en anglais seulement)

Réseau des femmes exécutives
wxnetwork.com

Dates à retenir!

Mission commerciale du Canada au Congrès national et foire commerciale du WBENC
Philadelphie (Pennsylvanie)
Du 22 au 25 juin 2014

Semaine de la petite entreprise, Banque de développement du Canada
Événements à l’échelle du Canada
Du 19 au 25 octobre 2014

Conférence et foire commerciale des entrepreneurs autochtones
Ottawa-Gatineau
Novembre 2014

Opening Doors, Conférence annuelle de WEConnect Canada
Toronto
Novembre 2014

Journée internationale de la femme
Pour obtenir des renseignements à jour sur les activités prévues, consultez :
www.femmesdaffairesencommerce.gc.ca
8 mars 2015

Salon de la diversification des fournisseurs, Conseil canadien des fournisseurs autochtones et de minorités visibles
Avril 2015

Congrès national de la Newfoundland and Labrador Organization of Women Entrepreneurs (NLOWE)
St. John's
Avril 2015

Pour obtenir les renseignements les plus récents sur les activités s’adressant aux femmes d’affaires et vous inscrire, consultez notre site Web à l’adresse suivante : Femmes d'affaires en commerce international (FACI)

Ne ratez pas cette occasion!

Inscrivez-vous à la liste de distribution de FACI pour obtenir les dernières nouvelles et connaître les événements à venir. Il vous suffit de vous rendre sur le site Web suivant : Femmes d'affaires en commerce international (FACI), puis de sélectionner « Connexion »! N’oubliez pas de cocher la case précisant que vous êtes une femme d’affaires ou que vous travaillez pour une entreprise appartenant à une femme. Une fois inscrite, vous pourrez profiter de l’actualité que diffuse l’équipe de FACI.


Le bulletin Les Femmes d’affaires en commerce international est publié chaque année par Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada.

Rédactrices en chef du bulletin :

Josie L. Mousseau, Directrice adjointe
Femmes d’affaires en commerce international
josie.mousseau@international.gc.ca
343-203- 8342

Zoe Hawa, déléguée commerciale
Femmes d’affaires en commerce international
zoe.hawa@international.gc.ca
343-203-2763

www.femmesdaffairesencommerce.gc.ca
© Sa Majesté la Reine du Canada, représentée par le ministre du Commerce international, 2014

  • Publicité, signature, lien URL et logo Choix écologique du SDC