Les femmes d'affaires en commerce international 2015

Édition 2015 du bulletin - Les femmes d'affaires en commerce international

Dans ce numéro

Également disponible en (Format PDF, 884 ko)


Poursuivre sur notre lancée

Ministre Fast

L'honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international

Ministre Leitch

L'honorable Dre K. Kellie Leitch
Ministre du Travail
Ministre de la Condition féminine

De toute l'histoire du Canada, c'est l'année 2014 qui a été la plus fructueuse en matière de commerce. Elle a été une année charnière pour les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes grâce à la conclusion de l'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne (AECG) et à l'entrée en vigueur prochaine de l'Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC).

L'AECG permettra la création de nouvelles possibilités pour les entreprises canadiennes dans l'Union européenne et leur donnera accès à un marché de plus de 500 millions de consommateurs. On s'attend à ce qu'il insuffle un dynamisme nouveau à l'économie canadienne grâce à des recettes annuelles de 12 milliards de dollars et à une augmentation du commerce bilatéral de 20 p. 100.

L'ALECC devrait, chaque année, injecter 1,7 milliard de dollars dans l'économie canadienne et permettre d'accroître de 32 p. 100 les exportations canadiennes vers la Corée du Sud. Il fournira une passerelle aux entreprises canadiennes sur le marché dynamique et en croissance de l'Asie.

Le gouvernement continuera de mettre en œuvre sa stratégie commerciale afin de soutenir votre expansion dans le monde. Nous voulons être le partenaire solide sur lequel les PME peuvent compter pour réussir à exporter leurs produits et services.

En tant que femmes d'affaires canadiennes, votre capacité d'aide à la croissance de l'économie canadienne grâce au commerce est énorme. Le but de ce bulletin est de vous fournir des conseils étape par étape et de vous diriger vers nos nombreuses et précieuses ressources.

Ensemble, nous pouvons continuer à bâtir sur notre lancée. Nous vous encourageons à prendre part à l'une de nos missions commerciales, à utiliser les services offerts par FACI et le SDC et à participer à l'un de nos ateliers « Le monde à votre portée » sur l'exportation. Nous nous engageons à travailler avec vous coude à coude sur votre chemin du succès dans l'exportation.

Exporter : Un monde de possibilités

Les signes du marché dynamique mondial d'aujourd'hui sont omniprésents : en ligne, dans les magasins et dans les produits que nous utilisons tous les jours. Nous achetons dans d'autres pays. Pourquoi n'y vendrions-nous pas également nos produits et services? En tant que femme d'affaires canadienne, vos produits et services méritent d'être connus à l'étranger. Les retombées sont souvent beaucoup plus importantes que ce que vous pouvez obtenir en vous limitant au marché canadien.

C'est précisément la raison pour laquelle Lindsay Nahmiache, résidente de Vancouver, ouvre un bureau de Jive Communications à Los Angeles. Elle estime que les risques reliés à la conquête de nouveaux marchés valent la peine d'être pris.

« Nos clients de Toronto et de Vancouver ont besoin de soutien en relations publiques à Los Angeles. La décision comporte un risque, mais nous avons pu le calculer parce que nous connaissons le marché. Nous avons fait une analyse de nos activités au Canada et nous nous sommes demandé si elles permettraient de garder notre personnel et de payer les frais généraux pendant l'expansion. La réponse a été : Oui, donc allons donc de l'avant! »

Adoptez une approche stratégique

Peu importe que vous fassiez déjà des affaires à l’étranger ou que vous soyez à vos débuts, une approche stratégique est essentielle pour explorer de nouveaux marchés et maximiser vos rendements. Où commencer? Joignez-vous au programme du groupe Femmes d’affaires en commerce international (FACI) et contactez le Service des délégués commerciaux (SDC) du Canada.

« Parlez-nous des marchés que vous désirez conquérir. Nous pouvons discuter de l’étude de marché que vous avez déjà faite et vous aider à recenser des sources supplémentaires de renseignement, explique Victoria Hayes, déléguée commerciale à Vancouver.

Une fois que vous avez élaboré une stratégie commerciale pour vos marchés cibles, nous pouvons vous mettre en contact avec nos collègues dans les régions d’activité ciblées afin qu’ils vous donnent des conseils et du soutien adaptés au milieu. Nous pouvons également vous aider à recenser les contacts nécessaires pour faire avancer votre entreprise dans ces marchés. Ces contacts peuvent être des acheteurs étrangers, des partenaires ou d’autres acteurs qui pourraient avoir de l’intérêt pour votre bien ou service».

Ciblez des marchés et des secteurs prometteurs

Grâce au soutien que le gouvernement du Canada apporte à vos efforts, vous avez une longueur d'avance sur celles qui se lancent seules. Le Plan d'action sur les marchés mondiaux concentre les efforts du Canada sur les marchés et les secteurs les plus prometteurs pour les entreprises canadiennes.

Ce plan commercial ambitieux donne des résultats. Le Canada a rendu accessibles d'importants marchés grâce à des accords de libre-échange avec la Corée du Sud et l'Union européenne. Nous avons maintenant conclu onze accords et nous sommes engagés dans des négociations avec plus de 60 pays. Nos exportations vers le monde croissent. Pour la première fois, notre commerce bilatéral a dépassé 1 billion de dollars en 2014.

Adoptez des mesures pour assurer votre succès

Lindsay Nahmiache

Lindsay Nahmiache,
co-propriétaire
Jive Communications

Quant à Mme Nahmiache, elle a quelques derniers conseils à vous donner si vous planifiez votre propre expansion. « Communiquez avec les membres de votre réseau professionnel qui ont de l'expérience dans l'exportation. Votre approche doit prendre en compte votre entreprise existante. Travaillez avec FACI et participez à leurs événements et missions commerciales. Vous apprendrez beaucoup tout comme je l'ai fait ».

Êtes-vous prête à aller conquérir le monde?

Découvrez-le en participant au jeu-questionnaire de FACI sur la capacité immédiate d'exporter. Vous découvrirez également des aspects de votre plan d'affaires ou d'exportation sur lesquels vous pourriez mettre l'accent avant de prendre la décision d'aller à l'international. Y participer ne vous prendra que cinq à dix minutes : deleguescommerciaux.gc.ca/facisondage-exportation.

Avantages de l'exportation

  • Augmentez vos ventes et profits
  • Réalisez des économies d'échelle
  • Réduisez la vulnérabilité de votre entreprise
  • Acquérez de nouvelles connaissances et de l'expérience
  • Augmentez votre compétitivité au Canada et à l'étranger

Cinq étapes vers votre prochain marché

Vous êtes prête à mettre le cap sur de nouveaux marchés : par où commencer? Rashma Agarwal, la déléguée commerciale principale à Los Angeles, et Wendy Weir, propriétaire de Libre, une société de filtres à thé en feuille, donnent leur avis :

  1. Découvrez vos capacités
    « Déterminez la différence que votre produit ou service apporte sur le marché que vous avez choisi. Découvrez vos capacités et ce qui vous distingue de vos concurrents. Ensuite, avancez à petits pas. Quel que soit le marché que vous choisissez, prenez en considération la quantité de travail à réaliser : pouvez-vous l'assumer? La règlementation est-elle complexe? Envisagez de trouver un partenaire ou un distributeur local. Le SDC peut jouer un rôle important dans la réussite des entreprises ».
    Rashma
  2. Comprenez les besoins de vos clients
    « Tout réside dans votre connaissance de la clientèle visée. C'est la clé de notre succès au Royaume-Uni. Nous savions que le thé en feuilles a été intégré au style de vie yoga, mais que le reste du pays utilise les sachets de thé. Nous avons participé à une exposition lors d'un grand salon professionnel de yoga et ce fut l'élément déclencheur du succès de nos affaires au Royaume-Uni ».
    Wendy
  3. Concentrez vos efforts
    « Ne vous lancez pas trop vite dans un marché. Les États-Unis, par exemple, renferment un ensemble de marchés régionaux divers dont chacun est associé à des possibilités et à des défis. L'adoption d'une démarche sur mesure adaptée à chaque marché est requise pour y saisir des occasions d'affaires ».
    Rashma
  4. Soyez prête à livrer la marchandise
    « Accordez une grande importance à votre marché même s'il est petit. Connaissez vos limites. Pouvez-vous évoluer jusqu'à être en mesure d'exécuter de grosses commandes? Ne tombez pas dans le piège de l'alléchante possibilité de vendre à une grande entreprise comme Disney si vous n'y êtes pas prête ».
    Rashma
  5. Demandez conseil à des experts
    « Le SDC nous a donné des ressources sur les distributeurs et des informations sur le marché local. Puis, nous avons étudié nos options. Maintenant, nous stockons nos produits à Los Angeles, à Vancouver, au Royaume-Uni et en Australie afin de faciliter la livraison à nos clients ».
    Wendy

Le libre-échange : Votre passerelle internationale

Tara Kelly

Tara Kelly, PDG
Splice Software

Tara Kelly sait reconnaître les grandes opportunitées lorsque celles-ci se présentent. En tant que présidente et directrice générale de Splice Software basée à Calgary, elle accroît la présence de la société à l'international en se lançant sur des marchés dans des pays qui ont signé des accords de libre-échange (ALE) avec le Canada.

« Le libre-échange réduit considérablement le risque lié à notre expansion à l'échelle internationale », explique Mme Kelly. Les ALE du Canada fournissent un cadre cohérent d'un marché à l'autre. Je sais comment rendre les principes de l'accord opératoires pour nous à tous les niveaux (le flux de trésorerie, l'embauche et la fiscalité) ».

Grâce aux onze accords de libre-échange conclus, les portes de pays tels que le Chili, la Colombie, l'Israël, la Jordanie, le Mexique, le Pérou et les États-Unis, parmi tant d'autres, sont grandes ouvertes aux femmes d'affaires canadiennes. Récemment, l'Accord de libre-échange Canada-Corée (ALECC) est entré en vigueur et profitera aux Canadiens en éliminant les frais de douane dans un large éventail de secteurs tels que les produits agroalimentaires, le poisson et les fruits de mer, les produits forestiers ainsi qu'industriels.

L'année dernière, Mariette Mulaire, présidente-directrice générale du World Trade Center Winnipeg, a participé à deux missions commerciales en Corée du Sud.

« Nous visions ce marché parce qu'il est un excellent point d'entrée en Asie. Les femmes et les hommes d'affaires sud-coréens ont une expression qui signifie : "Allons de l'avant. Faisons-le". Ils ont une soif de commerce. Cette approche convient bien aux Canadiens ».

Quant à Mme Kelly, l'Europe est sa prochaine destination. L'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne (AECG) donnera aux entreprises canadiennes un accès accru à 500 millions de personnes et à la plus grande économie du monde. L'accord permettra d'éliminer 98 p. 100 des droits de douane sur les produits non agricoles et près de 94 p. 100 des droits de douane sur les produits agricoles. Les occasions pour les femmes d'affaires canadiennes abondent dans des secteurs tels que l'agroalimentaire, l'automobile, les produits chimiques, les produits forestiers, les minéraux, les matières plastiques, les produits transformés et manufacturés ainsi que les services professionnels.

« Le Canada entretient de solides relations avec l'Europe et nous avons bâti une réputation d'excellence de la qualité de nos produits, d'équité des contrats et de fiabilité, explique Mme Kelly. Nous devrions être fiers des bases du libre-échange que nous avons établies. Le libre-échange nous permet de ramener au Canada plus de dollars étrangers et de créer des marchés solides. »

Vous exportez? Prenez d'abord contact avec FACI

Dans un monde des affaires riche en information où le temps fait défaut, la création d'un solide réseau de conseillers experts peut faire toute la différence sur l'orientation de vos efforts d'exportation. Après tout, vous avez besoin d'un accès rapide et simple aux programmes, aux ressources et à l'expertise qui vous aideront à réussir à l'échelle mondiale. Le programme FACI est conçu pour répondre à ce besoin.

La consultante en exportation, Deborah Youden, travaille avec la Newfoundland and Labrador Organization of Women Entrepreneurs. Elle dit que FACI est sa principale ressource lorsqu'elle donne des conseils d'experts à ses clientes, organise des missions commerciales axées sur les femmes, offre des possibilités de partenariat à ses clientes ou établit des liens avec des contacts dans le marché.

« FACI est l'une de mes principales ressources quand je travaille avec mes clientes. Ces femmes possèdent d'incroyables contacts à travers le monde, soutient Mme Youden. Elles travaillent très dur pour offrir des expériences internationales de grande valeur à nos femmes d'affaires. J'ai participé à un certain nombre de leurs missions commerciales et l'expérience de nos femmes d'affaires est extraordinaire ».

Le saviez-vous?

Le Service des délégués commerciaux du Canada exerce ses activités dans plus de 175 villes à travers le monde et sert plus de 15 000 clients par an. Le SDC offre quatre services clés :

  1. La préparation aux marchés étrangers
  2. L'évaluation du potentiel de marché
  3. La recherche de contacts qualifiés
  4. La résolution de problèmes

Le SDC donne accès à des rapports commerciaux, aux programmes accélérateurs et aux missions commerciales. Pour en savoir davantage, visitez le site deleguescommerciaux.gc.ca.

Christine Hogan and Susan Bincoletto

La sous-ministre du Commerce, Christine Hogan, et la déléguée commerciale principale Susan Bincoletto participent à une visite des installations d’Imprint Plus, une entreprise internationale prospère de Richmond, en Colombie-Britannique, détenue par des intérêts féminins et cliente du Service des délégués commerciaux.

Légende : La sous-ministre du Commerce, Christine Hogan, et la déléguée commerciale principale Susan Bincoletto participent à une visite des installations d'Imprint Plus, une entreprise internationale prospère de Richmond, en Colombie-Britannique, détenue par des intérêts féminins et cliente du Service des délégués commerciaux.

Accélérez vos ventes mondiales grâce au commerce électronique

Grace Shears

Grace Shears,
gestionnaire des risques
AbbyShot

Lorsque Bonnie Cook, une couturière de Terre-Neuve, a reçu en 2002 sa première commande d'une veste identique à celle de Keanu Reeves dans le film La Matrice, elle ne pouvait s'imaginer qu'elle exporterait vers 53 pays quelque dix années plus tard. Aujourd'hui, AbbyShot est un leader mondial dans la création de vêtements identiques à ceux portés dans les séries télévisées, les films de science-fiction et les jeux électroniques. Grâce à la vente en ligne de la plupart de ses produits, AbbyShot a connu une croissance exponentielle. Nous nous sommes adressés à Grace Shears, la gestionnaire des risques d'AbbyShot, pour découvrir les secrets de la réussite du commerce en ligne de l'entreprise.

Familiarisez-vous avec l'optimisation des moteurs de recherche

« AbbyShot explore toujours de nouvelles façons d'améliorer ses résultats d'OMR afin d'atteindre plus de clients. Nous sommes très actifs sur LinkedIn, Facebook, YouTube et Twitter et nous bloguons. Nous produisons des vidéos, organisons des concours et faisons réellement la connaissance de nos clients ».

Sachez quand développer et comment y parvenir

« Au départ, toute notre production venait de Mount Pearl, à Terre-Neuve. Puis un jour, nous avons réalisé que nous ne pouvions plus répondre à la demande, si bien que nous avons sollicité l'aide d'une entreprise d'approvisionnement pour trouver des manufacturiers à l'étranger. Nous avons établi de solides relations avec nos nouveaux fournisseurs et les avons fermement mis sous l'aile d'AbbyShot ».

Envisagez le contrôle de la qualité de la production à l'étranger

« Comme nos normes de qualité sont élevées, nous travaillons avec une agence mondiale d'inspection. Elle inspecte nos stocks et supervise notre processus de contrôle de la qualité. Elle nous envoie un rapport détaillé avant expédition avec des photos et des mesures. Les produits doivent être conformes aux normes que nous nous sommes fixées pour nos clients et que nos clients nous ont fixées ».

Rapprochez vos stocks de vos clients

« Nous avons pris la décision courageuse de déplacer 95 p. 100 de nos stocks en dehors du Canada pour nous rapprocher de nos clients. Étant donné que les centres de traitement sont en Caroline du Nord et en Irlande du Nord, nos clients économisent sur l'expédition et les frais de douane ».

Soyez prête à modifier votre stratégie de commerce en ligne

« Lorsque nous avons commencé la distribution vers l'Europe et les États-Unis, nous avons créé trois sites Web, mais nous avons découvert qu'ils étaient en concurrence l'un avec l'autre pour capter l'attention. Nous avons décidé de créer un tout nouveau site Web avec une nouvelle plate-forme et un nouveau look. Cela a augmenté notre OMR et les consultations du site ».

Ayez recours aux conseils et à l'appui d'experts

« Nous avons bénéficié d'une importante aide de la part des gouvernements fédéral et provinciaux. Chez AbbyShot, nous croyons que l'on récolte ce que l'on sème. Le fait de recourir au soutien de l'équipe de FACI pour avoir des réponses nous a permis de réussir d'une façon remarquable ».

Conseil avisé : Cherchez de l'expertise sur le marché

« Appelez les experts dont vous avez besoin pour assurer la réussite de vos affaires électroniques. Organisez des rencontres avec des conseillers de marketing locaux qui peuvent vous dire comment joindre en ligne vos clients cibles. Ils peuvent mettre l'accent sur votre produit ou service, sur la stratégie pour le positionner, sur les moteurs de recherche les plus populaires, les mots-clés que les gens utilisent pour rechercher votre produit ou service sur les sites Web locaux où vous aurez intérêt à faire de la publicité. Il vaut la peine d'investir dans des connaissances de ce genre ».

Kathryn Aleong, déléguée commerciale principale
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Dates à retenir!

Du 21 au 26 juin 2015
Mission commerciale de FACI à la conférence et foire commerciale de WBENC 2015
Austin (Texas)
conf.wbenc.org

Du 17 au 19 septembre 2015
Mission commerciale de FACI au Congrès de développement des affaires
Orlando (Floride)
goforthegreens.org

Les 12 et 13 novembre 2015
« Power of the Economy »
Conférence nationale de WEConnect International au Canada
Toronto (Ontario)
weconnectinternational.org

Le 8 mars 2016
Journée internationale de la femme
Informations à jour et événements au:
internationalwomensday.com

Pour des informations à jour sur les activités, veuillez nous joindre sur LinkedIn au linkd.in/bwit-faci. Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir des alertes en visitant notre site femmesdaffairesencommerce.gc.ca.

Les femmes d'affaires prennent leur envol

Avez-vous envisagé de participer à une mission commerciale axée sur les femmes' Conçues avec votre succès au niveau mondial à l'esprit, ces missions réunissent des femmes dynamiques qui veulent que leurs entreprises prennent leur envol dans de nouveaux marchés.

L'équipe de FACI effectue deux missions en 2015. La mission commerciale de FACI à la conférence et foire commerciale de WBENC aura lieu du 21 au 26 juin à Austin, Texas. WBENC est la plus grande foire commerciale des États-Unis pour les entreprises appartenant à des femmes et l'un des meilleurs endroits pour rencontrer les acheteurs des sociétés Fortune 500 offrant également des programmes de diversification des fournisseurs. Ces programmes consacrent des millions de dollars pour s'approvisionner en produits et services auprès de groupes tels que les femmes propriétaires d'entreprises qui ne sont pas traditionnellement incluses dans la chaîne d'approvisionnement.

Faith Grant, résidente d'Edmonton et co-propriétaire de Rejuvenation Health Services, prévoit assister à sa troisième mission WBENC. « À chacune d'elles, nous avons appris à être plus précises sur la façon dont nous présentons notre proposition de valeur », explique Mme Grant. Cette année, je sais quels acheteurs je veux rencontrer et je conçois des présentations spécifiques à chacun d'eux ».

Le programme FACI effectuera également une mission au congrès de développement des affaires « Go for the Greens » à Orlando, en Floride, du 17 au 19 septembre. Cet événement unique en son genre offre un accès exclusif à des entreprises, à des organismes gouvernementaux, à des organismes à but non-lucratif et à des associations qui peuvent aider les femmes propriétaires d'entreprises à obtenir des contrats.

« Les missions commerciales de ce genre donnent aux femmes l'accès à des séances de formation et à des rencontres individuelles avec des acheteurs. Vous aurez également l'occasion de repérer des clients potentiels et des occasions de partenariat qui contribueront à la croissance de votre entreprise », explique Josie Mousseau, directrice adjointe du programme FACI.

Pour plus d’informations sur ces missions et d’autres, contactez l’équipe du programme FACI à faci@international.gc.ca.

Tisser des liens grâce aux partenariats

Josée Dufour

Josée Dufour, President
Axiomatech

Ruth Vachon

Ruth Vachon, PDG
Réseau des Femmes d’affaires du Québec

Josée Dufour, femme d'affaires de Montréal, est prête à prendre de l'expansion. Son entreprise, Axiomatech, gère l'entretien de bâtiments commerciaux, industriels et institutionnels et les aide à suivre des lignes directrices rigoureuses et à détecter des enjeux avant qu'ils ne deviennent des problèmes.

Grâce à des partenariats, Mme Dufour est en mesure de percer de nouveaux marchés et d'acquérir de nouveaux clients.

« Nous avons établi un partenariat avec une importante entreprise à propriété féminine bien établie aux États-Unis et en Europe, explique Mme Dufour. Ce partenariat nous procure un solide avantage et nous donne accès à de nouveaux marchés. »

Ruth Vachon, PDG du Réseau des Femmes d'affaires du Québec, souligne que ce genre de partenariat crée d'excellents débouchés et des relations à long terme.

« Il arrive souvent que, compte tenu de la taille de leurs entreprises, les femmes ne soient pas en mesure de vendre leurs produits à de grandes entreprises qui veulent en acheter dans le cadre de programmes de diversification des fournisseurs. En travaillant ensemble, les femmes peuvent alors essayer d'obtenir des contrats de grande envergure. »

Êtes-vous prête à établir un partenariat?

Selon Alia Dedhar, déléguée commerciale établie à New York, lorsqu'une entreprise a de la difficulté à percer de nouveaux marchés ou de trouver de nouveaux clients, il est temps de penser au partenariat. Un partenaire local, ou une entreprise canadienne ou étrangère qui est présente dans votre marché cible, peut vous fournir des renseignements commerciaux utiles et vous permettre d'avoir accès à un réseau complet dans l'industrie : contacts, acheteurs, investisseurs, fournisseurs et distributeurs.

Envisagez-vous de vous engager dans un partenariat?

Mme Dedhar propose quelques recommandations à ce sujet :

  1. Renseignez-vous au sujet de votre partenaire potentiel afin de confirmer s'il s'agira du bon partenaire. Ce dernier doit ajouter de la valeur et posséder une expérience dont vous pourrez tirer profit.

  2. Établissez la proportion de contrôle que vous êtes prête à céder. Dans quelle mesure avez-vous besoin d'intervenir?

  3. Soyez consciente de vos limites. Le partenariat affaiblira-t-il votre marque? Les choses changent lorsque d'autres personnes font partie de l'équation.

  4. Travaillez avec le SDC. Les délégués commerciaux peuvent vous présenter à des partenaires potentiels et vous aider à déterminer quels avantages vous pourriez tirer de ces partenariats.

Trouver les capitaux pour financer vos activités internationales

Meghan Dear

Meghan Dear, PDG
Localize

Vous cheminez sur la voie de la croissance à l’échelle internationale, et votre prochaine étape consiste à trouver les fonds qui vous permettront d’aller de l’avant. La recherche de financement exige de la patience et de la persévérance. Bien menée, cette démarche peut donner d’excellents résultats.Par où commencer? Nous vous proposons ici les perspectives de trois professionnels : Thierry Weissenburger, délégué commercial principal à Boston, Étienne Grall, Exportation et Développement Canada (EDC), et Meghan Dear, PDG, Localize.

À quel moment devrais-je penser à du financement

Meghan : « Assurez-vous d’être prête. Pendant trois ans, j’ai financé moi-même Localize, puis j’ai adopté une démarche d’expansion de l’entreprise très stratégique. Mon entreprise suscitait l’intérêt des investisseurs, et j’ai pris le temps d’évaluer ceux que je voulais dans notre entourage. »

Pourquoi chercher du financement?

Meghan : « Le financement offre une voie directe vers la croissance. Nous avons évalué ce qu’il fallait faire pour évoluer graduellement et pénétrer le marché des États-Unis : améliorer notre produit, embaucher d’autres concepteurs de logiciels et délaisser notre démarche de développement des affaires fondée sur le « porte à porte » afin d’en adopter une plus stratégique. »

Quelles options de financement s’offrent à moi?

Thierry : « Bon nombre d’entrepreneurs se lancent seuls et obtiennent des capitaux en invitant leurs familles et amis à investir dans leur entreprise. Pour réunir des quantités plus importantes de capital, il existe d’autres options : un financement par l’intermédiaire de votre banque ou de la Banque de développement du Canada (BDC), qui a récemment alloué 700 millions de dollars de fonds existants pour financer des entreprises détenues par des femmes. Pour les entreprises à forte croissance, un financement par actions ou capital de risque constituent également des options. »

Comment EDC peut-elle m’aider?

Étienne : « Les produits financiers d’EDC facilitent la tâche aux entreprises qui souhaitent exercer des activités à l’étranger, de même qu’à leur banques. Son Assurance comptes clients vous garantit que vous serez payée pour ce que vous vendez. Et le financement qu’elle offre aux clients aide votre client international à acheter votre produit. Vous exécutez un gros contrat? Le Programme de garanties d’exportations d’EDC peut fournir à votre banque une garantie de prêt pouvant aller jusqu’à 100 p. 100 de la valeur du contrat pour lui permettre de financer vos coûts. »

Comment le SDC peut-il m’aider?

Thierry : « Nous vous aidons à cibler des investisseurs que votre entreprise pourrait intéresser. Si vous participez à certains de nos programmes spécialisés, comme le programme Accélérateurs technologiques canadiens, nous nous assurons que vous avez une présentation solide, vous mettons en contact avec des mentors canadiens qui connaissent le marché et vous prodiguons des conseils pour vous aider à attirer l’investissement. »

  • Financement par actions désigne une transaction par laquelle vous levez des fonds en vendant des actions de votre entreprise, notamment à vos amis et aux membres de votre famille, à des sociétés de capital-investissement ou dans le cadre d’un premier appel public à l'épargne (PAPE).

  • Capital de risque désigne un investissement qui procure à l’investisseur une part importante de votre entreprise.

Trouver du financement à l'appui de votre croissance

L'Association atlantique des Corporations au bénéfice du développement communautaire
Commerce général, innovation, entreprise sociale et les prêts aux jeunes
cbdc.ca/fr

Banque de développement du Canada
Fonds de la BDC pour les entreprises détenues par des femmes
bdc.ca

Les femmes d'affaires en commerce international
Information pancanadienne sur les programmes gouvernementaux de subvention et de financement.
femmesdaffairesencommerce.gc.ca

Service des délégués commerciaux du Canada
Nouveau financement annoncé dans le budget de 2015
Communiquer avec FACI pour obtenir des détails
deleguescommerciaux.gc.ca

Exportation et développement Canada
Les solutions de financement et d'assurance pour les exportateurs
edc.ca

Accès aux marchés d'exportation
Programme d’expansion internationale des affaires destiné aux entreprises de l’Ontario
exportaccess.ca/fr

Programme d'aide à la recherche industrielle
Le financement des services pour soutenir l'innovation et accélérer la croissance
nrc-cnrc.gc.ca/irap-pari

Industrie Canada
Information sur le financement des entreprises par le gouvernement
entreprisescanada.ca/fra

Initiative pour les femmes entrepreneures
Prêts pour les femmes d'affaires de l'Ouest canadien
wd.gc.ca/fra

Conseil avisé : soyez rigoureuse

« Les meilleurs conseils que je peux vous donner en ce qui concerne l'exportation? Sollicitez l'appui de comptables et d'avocats qualifiés pour vous aider à maîtriser les règles des différents marchés. Assistez à des salons professionnels tout d'abord en tant que visiteur pour en déterminer le potentiel. Pour augmenter vos ventes, essayez de forger des partenariats avec des fournisseurs non concurrents. Lorsque vous faites votre entrée sur le marché, travaillez avec des distributeurs, mais prenez soin de ne pas mettre tous vos œufs dans le panier d'un même distributeur. Ils ne sont pas aussi passionnés par vos produits que vous l'êtes. »

Cheryl Dawn Smith, Hortygirl
Langley (Colombie-Britannique)

Services soutien aux entrepreneurs et exportateurs

Service des délégués commerciaux du Canada
Offre des renseignements sur le terrain et des conseils pratiques au Canada et dans plus 175 villes du monde.
deleguescommerciaux.gc.ca ou 1-888-306-9991

CanadExport
Des articles et les nouvelles les plus récentes sur les affaires à l'échelle internationale. canadexport.gc.ca

Réseau Entreprises Canada
Réseau de 400 services aux entreprises partout au Canada qui apportent du soutien aux entrepreneurs.
entreprisescanada.ca/fra ou 1-888-576-4444 (TTY 1-800-457-8466 malentendants)

Base de données avec accès gratuit des femmes propriétaires d'entreprises
Faites la promotion de vos produits et services dans le monde. Cinq millions d'acheteurs nationaux et internationaux, de distributeurs et de partenaires la consultent chaque année. ic.gc.ca/faci

Gouvernement du Canada
Les organismes fédéraux par région.

  • Agence de promotion économique du Canada atlantique (voir l'Initiative Femmes en affaires)
    acoa-apeca.gc.ca

  • Développement économique Canada pour les régions du Québec
    dec-ced.gc.ca

  • Agence canadienne de développement économique du Nord
    CanNor.gc.ca

  • Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario
    FedDevOntario.gc.ca

  • FedNor (Ontario)
    fednor.gc.ca

  • Diversification de l'économie de l'Ouest Canadawd-deo.gc.ca

Faites connaître votre entreprise ‒ gratuitement ‒ dans le monde entier

Accédez instantanément à un monde de possibilités pour les femmes d’affaires canadiennes. Inscrivez-vous à notre annuaire spécialisé des femmes propriétaires d’entreprises et placez votre entreprise sur le radar mondial.

« Ce répertoire est une excellente ressource pour les femmes entrepreneures. Profitez-en! Chaque année, 5 millions d’acheteurs nationaux et internationaux, de distributeurs et de partenaires consultent la base de données. Faites en sorte qu’ils vous trouvent », déclare Zoe Hawa, déléguée commerciale, FACI.

Inscrivez-vous aujourd’hui à ic.gc.ca/faci

À vos marques, prêtes, partez!
Votre liste de contrôle avant d'exporter

  • Évaluez le potentiel d'exportation de votre entreprise
  • Élaborez votre plan d'exportation
  • Déterminez vos marchés cibles
  • Demandez des conseils à des experts
  • Préparez votre stratégie de marketing
  • Obtenez du financement pour les exportations
  • Trouvez un partenaire (ou déterminez si vous en avez besoin d'un)
  • Établissez votre stratégie d'entrée sur le marché
  • Obtenez vos permis d'exportation
  • Validez vos canaux de distribution
  • Obtenez de l'aide juridique relative aux contrats
  • Souscrivez une assurance à l'exportation et une assurance transport
  • Préparez votre produit ou service pour les exportations

Cette liste de contrôle est une adaptation du Guide pas-à-pas à l'exportation qui est disponible en ligne sur le site deleguescommerciaux.gc.ca.

BWIT

Le groupe FACI a dirigé une séance de discussion en groupe intitulée « From Domestic to International: Your Gateway to Success » (De l’échelon national à l’échelon international : la clé de votre succès), à l’occasion du Forum des femmes chefs d’entreprise tenu le 24 mars 2015, à Ottawa. L’événement a été animé par la ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, l’honorable Dre K. Kellie Leitch. Son objectif? Assurer l’accès des entrepreneures à des réseaux, à de l’information et à des ressources qui appuieront la croissance de leur entreprise.

Légende : Le groupe FACI a dirigé une séance de discussion en groupe intitulée « From Domestic to International: Your Gateway to Success »(De l’échelon national à l’échelon international : la clé de votre succès), à l’occasion du Forum des femmes chefs d’entreprise tenu le 24 mars 2015, à Ottawa. L’événement a été animé par la ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, l’honorable Dre K. Kellie Leitch. Son objectif? Assurer l’accès des entrepreneures à des réseaux, à de l’information et à des ressources qui appuieront la croissance de leur entreprise.

Conseil avisé : faites des choix stratégiques

« J'ai appris à être attentive par rapport aux marchés que nous desservons et à rester fidèle à ce qui confère du succès à nos produits. Nous n'innovons pas pour le court terme : les tendances du genre « poudre aux yeux ». L'innovation dans notre environnement n'est pas la grande idée unique qui va révolutionner le monde. Nous veillons à être cohérentes dans nos innovations de produits, par exemple, l'ajout de desserts sans gluten certifiés en fonction des demandes des consommateurs.

Mon conseil? Développez les relations publiques au niveau local et la demande des consommateurs, étudiez vos objectifs de livraison, de distribution et de ventes locales. Mettez vos produits à la disposition des bonnes personnes et au bon endroit. Dans le monde des desserts et du chocolat, cela signifie participer à des programmes d'échantillonnage des supermarchés, à des concours de pâtisserie au niveau international et remporter des prix à des foires commerciales. Cela signifie offrir des échantillons aux critiques alimentaires influents et aux éditeurs, blogueurs et autres médias sociaux influents. »

Daniele Bertrand, Dufflet Pastries
Toronto (Ontario)

Les réseaux et associations de femmes d'affaires

Commencez ici pour vous mettre en contact avec des organisations et groupes axés sur le travail avec les femmes d'affaires.

Alberta Women Entrepreneurs
awebusiness.com 

Association des femmes d’affaires francophones
afaf.ca

Canadian Aboriginal and Minority Supplier Council
camsc.ca

Canadian Association of Women Executives and Entrepreneurs
cawee.net

Canadian Association of Women in Business Network
womeninbiznetwork.com

Canadian Women in Technology
canwit.ca

Catalyst
catalyst.org

Centre d’entreprenariat féminin du Québec
cefq.ca

Centre d’entreprise des femmes (Manitoba)
wecm.ca

Centre for Women in Business (Nouvelle-Écosse)
centreforwomeninbusiness.ca

Company of Women
companyofwomen.ca

DigitalEve (nouveaux médias)
digitaleve.org

Femmes en Aerospatiale Canada
wia-canada.org

Femmes en affaires Nouveau-Brunswick
wbnb-fanb.ca/?lang=1

Forum for Women Entrepreneurs
fwe.ca

Les femmes en communications et technologie
wct-fct.com/fr

Newfoundland & Labrador Organization of Women Entrepreneurs
nlowe.org

Organization of Women in International Trade (OWIT)
owit.org

PARO Centre for Women’s Enterprise (Nord de l’Ontario)
paro.ca

Prince Edward Island Business Women’s Association
peibwa.org

Professional Women’s Network
pwncanada.ca

Réseau des Femmes d’affaires du Québec
rfaq.ca

Réseau des femmes exécutives
wxnetwork.com/fr/

Réseau Femmessor
femmessor.com

Rotman Initiative for Women in Business ‒ University of Toronto
wwomen.rotman.utoronto.ca

Society for Canadian Women in Science and Technology
scwist.ca

WBE Canada
wbecanada.org

WBOM Women in Business (Manitoba)
wbom.ca

WEConnect International in Canada
weconnectinternational.org

Women Advancing Microfinance Canada
waminternational.org

Women Entrepreneurs of Saskatchewan
womenentrepreneurs.sk.ca

Women in Film & Television Toronto
wift.com

Women in Leadership Foundation
womeninleadership.ca

Women of Influence
womenofinfluence.ca

Women Presidents’ Organization
womenpresidentsorg.com

Women’s Business Network (Ottawa)
womensbusinessnetwork.ca

Women’s Enterprise Centre (C-B)
womensenterprise.ca

Women's Enterprise Organizations of Canada
weoc.ca

Young Women in Business
ywib.ca

Restez en contact avec FACI

La coordinatrice de l’information du groupe FACI, Miriam Lopez-Arbour, vous invite à vous connecter au site Web et au groupe LinkedIn du groupe. Abonnez-vous à notre liste de distribution (femmesdaffairesencommerce.gc.ca) et sollicitez l’expertise des 1 400 membres de notre groupe LinkedIn (linkd.in/bwit-faci). N’oubliez pas, l’union fait la force!

Femmes d’affaires en commerce international est publié annuellement par Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada.

Rédactrices en chef du bulletin :

Josie L. Mousseau, directrice adjointe
Femmes d’affaires en commerce international
josie.mousseau@international.gc.ca
343-203-8342

Zoe Hawa, déléguée commerciale
Femmes d’affaires en commerce international
zoe.hawa@international.gc.ca
343-203-2763

femmesdaffairesencommerce.gc.ca

© Sa Majesté la Reine chef du Canada représentée par le ministre du Commerce international, 2015