Point de vue de l’économiste : dépenses en R-D effectuées au Canada par des pays étrangers, principalement les États‑Unis

Cet article fait partie d’une série spéciale de CanadExport qui explore les liens entre le milieu des affaires et celui de l’exportation et le secteur de la science, de la technologie et de l’innovation.

Selon de nouvelles données, les entreprises américaines se sont taillé la part du lion parmi les multinationales étrangères quant aux dépenses en recherche et développement (R-D) effectuées au Canada.

Moyenne des dépenses annuelles en R-D par les sociétés étrangères au Canada, pour la période 2010 à 2013, selon le pays de contrôle (%)

Moyenne des dépenses annuelles en R-D par les sociétés étrangères au Canada pour la période 2010 à 2013

Source : Bureau de l’économiste en chef, Affaires mondiales Canada

Moyenne des dépenses annuelles en R-D par les sociétés étrangères au Canada, pour la période 2010 à 2013, selon le pays de contrôle (%)
Sociétés étrangèresDépenses (%)
France6,2 %
Allemagne4,0 %
Suisse4,0 %
R.-U.6,6 %
É.-U.61,2 %
Autres17,9 %

Au cours de la période de 2010 à 2013, les sociétés étrangères ont effectué en moyenne 36,6 p. 100 (près des deux cinquièmes) de toutes les dépenses en R-D au Canada, dont la majorité provient de sociétés américaines, c’est-à-dire 61,2 p. 100. Ces chiffres proviennent d’un nouvel ensemble de données récemment diffusées par Statistique Canada au sujet des activités de R-D des sociétés étrangères au Canada. Les données comprennent les sommes totales dépensées pour la R-D et le nombre de personne employées dans ce domaine au Canada.

En valeurs absolues, les sociétés étrangères ont dépensé 6 milliards de dollars en moyenne annuellement pour la R-D, et 39 000 employés en moyenne ont participé aux activités de R-D. Les sociétés étrangères se sont davantage consacrées à la R-D que les compagnies canadiennes : elles ont employé 12,1 p. 100 de tous les travailleurs au Canada, mais plus du quart (27,6 p. 100) de tous les employés affectés à la R‑D.

Les sociétés étrangères au Canada sont des sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère dans lesquelles la majorité des actions avec droit de vote, soit plus de 50 p. 100, est détenue par une personne ou une entité d’un autre pays.

Tout compte fait

Les investissements directs étrangers jouent un rôle important et positif dans le développement économique du Canada. En fait, du point de vue de l’emploi, les sociétés étrangères ont fait travailler une part croissante du nombre total des travailleurs en R-D, laquelle est passée de 26,5 p. 100 en 2010 à 29,5 p. 100 en 2013.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le Bureau de l’économiste en chef d’Affaires mondiales Canada.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport