Les entreprises canadiennes diversifient leurs marchés d’exportation

Le commerce international est l’affaire des entreprises et non des États. Des analyses récentes montrent que, même si les États‑Unis demeurent un partenaire commercial de taille, les entreprises canadiennes diversifient de plus en plus leurs marchés.

Les données sur le commerce bilatéral entre les pays constituent peut‑être la norme, mais il reste que ce sont les entreprises qui effectuent ces transactions. Les statisticiens du monde entire — dont ceux de Statistique Canada — tiennent de plus en plus compte de cette réalité, notamment en produisant et en analysant davantage de données sur les entreprises qui vendent et achètent à l’étranger.

On le sait bien, la majeure partie des exportations canadiennes de marchandises est destinée aux États‑Unis : en 2016, elles représentaient plus de 76 p. 100 des exportations totales selon la valeur. Si l’on considère le nombre d’exportateurs, l’importance de notre voisin du sud est encore plus marquée : en 2016 toujours, 81,4 % des entreprises exportatrices ont exporté à destination des États‑Unis. Et plus des deux tiers d’entre ells — surtout des petites et moyennes entreprises (PME) — ont exporté uniquement vers les États‑Unis.

Destinations ayant affiché les hausses les plus marquées du
nombre d’exportateurs (excluant les États‑Unis)

De 2010 à 2016 fait ressortir le nombre croissant d’entreprises canadiennes qui exportent vers des marchés autres que le marché américain.

Données : Statistique Canada, Commerce par caractéristique d’entreprise
Source : Bureau de l’économiste en chef, Affaires mondiales Canada

Une analyse plus approfondie des données recueillies pour la période de 2010 à 2016 fait ressortir le nombre croissant d’entreprises canadiennes qui exportent vers des marchés autres que le marché américain. À cet égard, ce sont la Chine, les Émirats arabes unis et le Vietnam qui ont enregistré les hausses les plus fortes.

D’après des données publiées récemment par Statistique Canada, en 2016, 43 255 entreprises canadiennes ont exporté des marchandises, soit une diminution de 667 entreprises exportatrices par rapport à l’année précédente. Cela représente un recul de 1,5 % réparti sur une multitude de secteurs, mais une augmentation de 6,5 % comparativement à 2010, première année pour laquelle ces données sont disponibles.

Sur les 43 255 entreprises exportatrices de 2016, la plupart — 97,4 % — sont des PME (entreprises comptant moins de 500 employés, selon la définition la plus courante). Celles‑ci étaient à l’origine de 40,7 % des exportations canadiennes de marchandises selon la valeur, tandis que les 1 129 grandes entreprises (plus de 500 employés), qui ne représentent que 2,6 % du nombre total d’exportateurs, étaient à l’origine de près de 60 % de la valeur des exportations canadiennes de marchandises.

Tout compte fait

Même si les États‑Unis demeurent le principal partenaire commercial du Canada, on constate que les entreprises canadiennes diversifient de plus en plus leurs marchés d’exportation. Une analyse plus approfondie des données permet d’obtenir une image plus nuancée des exportations canadiennes.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport