Les fêtes apportent de la joie aux exportateurs d’arbres

Le temps des Fêtes est une période de bonheur… et de bonnes ventes pour les exportateurs d’arbres de Noël. Bien que des arbres naturels du Canada soient exportés dans le monde entier, beaucoup de Canadiens optent plutôt pour un sapin de Noël artificiel.

En 2016 (données les plus récentes), le Canada a exporté près de deux millions d’arbres de Noël, des exportations qui se sont chiffrées à 43,1 millions de dollars.

Plus de 95 % des exportations d’arbres de Noël du Canada ont pour destination les États-Unis. D’ailleurs, ce pays représente de 88 à 92 % de la valeur totale des exportations d’arbres des dernières années. Les arbres se vendent habituellement à un prix supérieur dans d’autres marchés et donc le total des ventes d’un marché n’équivaut pas au nombre d’arbres qui y a été vendu.

La Chine est la plus importante source d’importation d’arbres de Noël artificiels au Canada. De 97,7 à 98,8 % de tous les arbres importés au Canada ces cinq dernières années proviennent de la Chine.

Des arbres de Noël canadiens sont aussi envoyés en Amérique centrale, en Amérique du Sud, dans les Caraïbes, et même aussi loin qu’en France, en Russie, dans les Émirats arabes unis, en Australie et en Thaïlande.

Relativement peu d’arbres de Noël naturels sont importés au Canada. Ces importations étaient d’environ 4,6 à 5,7 millions de dollars annuellement de 2012 à 2016. Presque tous les arbres de Noël naturels importés proviennent des États-Unis.

Les exportations d’arbres de Noël artificiels ont atteint 60,9 millions de dollars en 2016, dépassant la valeur combinée des exportations et des importations d’arbres de Noël naturels.

L’essentiel

Qu’il s’agisse d’arbres de Noël artificiels ou naturels, la valeur de leurs exportations et de leurs importations montre que cet arbre est une composante importante des Fêtes pour beaucoup de Canadiens et de gens partout dans le monde.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport