Dépendance ou diversité? La concentration des exportations canadiennes

L’indice de Herfindahl-Hirschman (IHH) est un outil statistique utilisé pour mesurer la concentration des marchés ainsi que la diversité des destinations des exportations canadiennes. Les valeurs de l’IHH varient de 0 à 1, les valeurs proches de 0 indiquant des exportations très diversifiées et les valeurs proches de 1, des exportations très concentrées.

Concentration du marché canadien

De 1980 à 2014, le calcul de l?IHH y compris les É.-U. indique une forte concentration des exportations du Canada. En excluant les É.-U., le calcul de l?IHH montre une forte diversification des exportations du Canada.

Source : Bureau de l'économiste en chef, MAECD
Données : Statistique Canada

De 1980 à 2014, la diversité des exportations canadiennes était presque entièrement déterminée par les États-Unis. À mesure que croissaient les exportations à destination des États-Unis, les exportations canadiennes gagnaient en concentration. Cette tendance a été particulièrement remarquée de 1988 à 2000. C’est au cours de cette période que sont entrés en vigueur l’Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis (1989) et l’ALENA (1994), lesquels ont entraîné une augmentation importante du pourcentage des exportations canadiennes destinées aux États-Unis (de 74 p. 100 à 87 p. 100). La diversité croissante depuis 2000 est également notable, alors que d’autres marchés, en particulier les marchés émergents, ont gagné en importance. Dernièrement, toutefois, la solide performance économique des États-Unis a inversé la tendance à la diversification des échanges.

Par ailleurs, si l’on exclut les États-Unis dans le calcul de l’IHH, il montre alors une forte diversification des exportations du Canada. Des fluctuations se sont produites dans la concentration des marchés du Canada, mais les changements ont été en grande partie compensés à mesure que les exportations canadiennes en Asie se sont déplacées du Japon vers la Chine.

La plupart des pays ont tendance à exporter vers les grandes économies situées à proximité. En 2013, la Suède, un pays avec lequel le Canada a de nombreuses similitudes sur le plan économique, présentait un niveau de concentration du marché comparable à celui du Canada en raison du pouvoir d’attraction de l’Union européenne.

Tout compte fait

Les exportations du Canada sont fortement concentrées en raison de ses échanges avec les États-Unis. Cependant, à l’extérieur des États-Unis, les échanges commerciaux du Canada sont très diversifiés sur le plan géographique. Par ailleurs, on pourrait considérer les États-Unis comme un regroupement de 50 marchés individuels.

Pour plus d’information, consultez le site du Bureau de l’économiste en chef d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport