Diversification des exportations canadiennes à l'intérieur des États‑Unis

Les États‑Unis sont de loin le plus grand marché d’exportation du Canada. En 2014, ce marché représentait 76,8 p. 100 des exportations de marchandises canadiennes, en hausse constante depuis 2011, alors qu’il se situait à 73,7 p. 100.

Toutefois, la croissance du PIB à l’intérieur des États‑Unis a varié grandement d’un État à l’autre. Depuis 2000, certains États, comme le Dakota du Nord, le Texas et l’Oregon, ont enregistré une croissance annuelle moyenne supérieure à 3 p. 100, alors que d’autres, comme le Maine, l’Ohio, le Missouri et l’Illinois, ont connu une croissance annuelle moyenne inférieure à 1 p. 100. Le Michigan a malheureusement été le seul État à enregistrer une baisse annuelle moyenne pendant cette période (-0,1 p. 100).

Croissance annuelle moyenne du PIB par État
(2000 – 2014)

Les États dont le PIB a connu une croissance de plus de 2 % ont représenté 12,3 % des exportations canadiennes. Les États dont le PIB a connu une croissance de moins de 1 % ont représenté 38 % des exportations canadiennes vers les États-Unis.

Données : U.S. Bureau of Economic Analysis, Statistique Canada
Source : Bureau de l'économiste en chef, MAECD

Comme l’illustre ce tableau, les exportations canadiennes vers les États-Unis se concentrent principalement dans les États qui ont connu une croissance plus lente. En 2014, 38 p. 100 des exportations canadiennes vers les États‑Unis étaient destinées à des États ayant enregistré une croissance annuelle moyenne inférieure à 1 p. 100 entre 2000 et 2014, alors que seulement 12,3 p. 100 des exportations étaient acheminées vers des États ayant connu une croissance supérieure à 2 p. 100.

La proximité géographique explique en partie la concentration des exportations canadiennes vers les États ayant connu une croissance plus lente, car bon nombre de ces derniers sont situés le long de la frontière ou près de celle‑ci. La structure des exportations canadiennes constitue un autre facteur. Par exemple, le Michigan est le principal marché d’exportation individuel du Canada au sein des États‑Unis, représentant 13,8 p. 100 des exportations de marchandises canadiennes vers les États‑Unis en 2014; une partie importante (60,6 p. 100) de ces exportations ont été effectuées dans le secteur de l’automobile et des pièces automobiles, l’un des principaux secteurs d’exportation du Canada.

Tout compte fait

On parle souvent de l’importance d’augmenter les exportations du Canada en se tournant vers des marchés autres que les États‑Unis, et en particulier vers des marchés émergents en plein essor, tels que la Chine et l’Inde. Bien que ces marchés offrent d’excellentes occasions d’affaires pour les exportateurs canadiens, on peut en dire autant d’un certain nombre d’États américains. Le Texas, une économie de 1,6 billion de dollars américains dont le PIB réel a connu une croissance annuelle moyenne de 3,2 p. 100 entre 2000 et 2014, est un bon exemple. Cela fait du Texas une économie plus importante et plus florissante que le Mexique. Bien que le Texas soit plus éloigné de la frontière canadienne que la majorité des autres États, il est tout de même plus près du Canada que bien d’autres pays, et il offre un marché en croissance pour les biens et les services canadiens.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du Bureau de l’économiste en chef.

Abonnement au : cybermagazine et fil RSS

Twitter@SDC_TCS
Utilisez #CanadExport