Agences bilatérales

Les agences bilatérales de développement financent des projets contribuant au développement économique et social des pays bénéficiaires. À la différence des institutions financières internationales, les organismes bilatéraux relèvent d'un seul gouvernement et font souvent partie d'un ministère.

Ces organismes peuvent appliquer une démarche axée sur des programmes, des projets ou un agencement des deux. La démarche axée sur les programmes, comme son nom l'indique, est destinée à fournir un appui coordonné à l'échelle de tout un programme de développement local, à l'aide d'un budget unique et de procédures de donateurs harmonisées. Dans la démarche axée sur les projets, l'aide a tendance à être ciblée de manière plus spécifique et plus détaillée, avec un degré de contrôle généralement plus élevé par le pays donateur.

L'aide au développement dispensée par ces organismes peut elle aussi être liée ou non liée. S'il s'agit d'aide liée, le pays bénéficiaire est tenu de se procurer des biens et services dans le pays donateur. Quand il est question d'aide non liée, le pays bénéficiaire peut se procurer où il veut les biens et services nécessaires pour la réalisation du projet. La plupart des organismes mentionnés ci-après ont délié leur aide, et les entreprises canadiennes seraient admissibles à participer au processus d'appel d'offres de ces organisations.

Les donateurs des pays de l'OCDE sont convenus de publier leurs avis de marchés pour l'aide non liée sur un site central, le site Web Untied Official Development Assistance (les avis sont disponible dans leur langue d'origine), mais les organismes donateurs individuels restent la source la plus complète d'information sur les marchés.

Agence française de développement (AFD)

L'AFD est le principal organisme français d'aide publique au développement aux pays en développement et à ses territoires à l'étranger. L'organisme finance des projets et des programmes en versant des subventions, des prêts, des fonds garantis et des contrats de développement visant à alléger les dettes. On peut obtenir des détails à ce sujet dans la section Répondre à un appel d'offres du site Web de l'AFD.

Agence danoise de développement international (Danida) (en anglais seulement)

Danida dispense de l'aide en appliquant plusieurs approches différentes qui, dans la plupart des cas, sont gérées par ses bureaux de programme dans les pays destinataires. Pour obtenir d'autres renseignements, veuillez consulter la sous-section Danida Business (en anglais seulement) du site Web Danida.

Department for International Development (DFID) (en anglais seulement)

Le DFID est un ministère du gouvernement britannique. Il est chargé des efforts de lutte contre la pauvreté dans le monde de la Grande-Bretagne en distribuant l'aide du Royaume-Uni à travers le monde. Consulter le site Web DFID pour les sous-section sur l'approvisionnement avec DFID (en anglais seulement) ou, pour devenir un fournisseur via le portail DFID supplier portal (en anglais seulement).

EuropeAid DG DEVCO

EuropeAid est la direction générale de la Commission européenne (CE) responsable de l'élaboration des politiques de développement et de coopération et de la distribution de l'aide à travers le monde. Les contrats de services, de fournitures et de travaux sont octroyés dans le cadre d'un processus d'offres concurrentiel. Pour obtenir de l'information sur les contrats, veuillez vous reporter à la section How to apply for contracts (en anglais seulement) du site Web.

German Development Bank (KfW) (en anglais seulement)

Au nom du gouvernement fédéral allemand, KfW et son partenaire, la German Investment Corporation (DEG), favorisent et appuient des projets de développement dans plus de 100 pays en développement à travers le monde. Visitez le site Web du KfW pour apprendre davantage sur leur activités commerciales à l'étranger (en anglais seulement).

Agence japonaise de coopération internationale (JICA)

JICA appuie des projets qui favorisent le développement socio-économique, la reprise financière et la stabilité économique des régions en développement. Les bénéficiaires de prêts d'ADO sont responsables d'assurer l'approvisionnement selon les règles internationales de mise en concurrence. Pour obtenir des détails, consultez le page Types of Assistance (en anglais seulement) du site Web JICA.

Millennium Challenge Corporation (MCC) (en anglais seulement)

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est une agence bilatérale d'aide étrangère établie par les États-Unis en 2004, appliquant une nouvelle philosophie d'aide étrangère. Elle est indépendante du Secrétariat d'État et de USAID. Le pays bénéficiaire sollicite, octroie et gère les marchés pour les programmes financés par le truchement d'une « entité redevable » (aussi appelée Entité MCA) établie par le pays. Consultez le page Work with Us (en anglais seulement) du site Web MCC.

Lisez le Survol complet du marché MCC préparé par le Service des délégués commerciaux.

Développement et coopération des Pays-Bas (en anglais seulement)

La Direction générale du développement et de la coopération, une division du ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas, est responsable de fournir l'aide au développement à de nombreux pays choisis. Pour obtenir des renseignements sur l'approvisionnement, veuillez consulter la section conclure des marchés avec le ministère (en anglais seulement) du site Web.

Agence norvégienne de développement international (Norad) (en anglais seulement)

Norad, direction qui fait partie du ministère norvégien des Affaires étrangères, achemine l'aide norvégienne au développement vers de nombreux pays partenaires. Le pays bénéficiaire s'occupe de la préparation du dossier d'appel d'offres, de la négociation des contrats et de la passation des marchés, en étant tenu de se conformer aux règlements norvégiens.

Direction du développement et de la coopération de la Suisse (DDC)

DDC est l'agence bilatérale de coopération internationale de la Suisse, responsable de la coordination de la coopération au développement et de la coopération avec l'Europe de l'Est avec d'autres offices de la Confédération, ainsi que l'aide humanitaire de la Suisse.

Agence suédoise de développement international (Sida) (en anglais seulement)

Sida fait partie du ministère suédois des Affaires étrangères et administre environ la moitié du budget d'aide au développement de la Suède. Le ministère se charge du reste.

Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) (en anglais seulement)

USAID est la principale agence américaine en matière d'aide et de développement international. Elle fournit de l'aide humanitaire et économique à plus de 100 pays. Pour obtenir des renseignements détaillés sur la passation de marchés, consultez le site Web de la USAID, en particulier l'information sur le processus d'attribution de subventions et de passation de marchés (en anglais seulement). Les règles régissant les achats se trouvent dans le document « Source and Nationality Requirements for Procurement of Commodities and Services Financed by USAID (en anglais seulement)  » (PDF*, 515 Ko). Selon ces règles, un code à trois chiffres désigne les endroits géographiques qui se conforment aux règles de la USAID concernant la source, l'origine ou la nationalité. Par conséquent, les appels d'offres assortis d'un « Code 935 » comme « authorized USAID Principal Geographic Code for procurement of commodities and services » sont ouverts aux entreprises canadiennes.


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consulter la section formats de rechange de notre page aide.