Autres institutions financières internationales (IFIs)

Les institutions financières internationales (IFIs) ci-après jouent un rôle moins important sur le plan du financement du développement que les six IFI principales. Ce sont néanmoins des sources très importantes de prêts et de subventions pour de nombreux pays et elles peuvent donc offrir des possibilités de marchés attrayantes aux entreprises canadiennes.

Fonds arabe de développement économique et social (FADES) (en anglais seulement)

Le FADES est une institution financière régionale arabe qui appuie le développement économique et social en finançant des projets d'investissement privés et publics et en fournissant des subventions et de l'assistance technique. Les projets financés par le FADES sont octroyés selon le système de l'appel d'offres international. Les organismes de mise en œuvre évaluent les propositions, mais le FADES supervise la mise en œuvre des projets.

Banque européenne d'investissement (BEI)

La BEI est l'organisme de prêt de l'Union européenne (UE). La banque offre un processus équitable d'appel d'offres international est employé, conformément aux procédures énoncées dans son Guide de passation des marchés.

Fonds pour l'environnement mondial (FEM) (en anglais seulement)

Le FEM est un partenariat de 18 agences qui octroie des subventions aux pays en développement pour des projets ayant des effets bénéfiques pour l'environnement mondial et favorisant des moyens de subsistance viables dans les collectivités locales.

Banque islamique de développement (BIsD) (en anglais seulement)

La IsDB fournit du financement aux projets publics et privés qui appuient le développement social et économique des pays membres, de même que de collectivités musulmanes dans des pays non membres. Elle fonctionne selon les principes de la sharia. En règle générale, les marchés sont octroyés aux entreprises se trouvant dans les pays membres. Les entreprises des autres pays ne peuvent participer comme soumissionnaires principales que s'il n'y a pas de capacité suffisante dans les pays membres. Cette condition peut avoir une incidence sur l'admissibilité d'entreprises canadiennes qui souhaitent répondre à des appels d'offres pour des projets financés par la IsDB.

Banque nord-américaine de développement (NADB) (en anglais seulement)

La NADB et son institution sœur, la Commission de coopération environnementale frontalière (CCEF), ont été créées par les gouvernements des États-Unis et du Mexique afin de préserver et d'améliorer les conditions environnementales et la qualité de vie des gens habitant le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. L'approvisionnement de biens et de services relève de la responsabilité du commanditaire du projet et doit être conforme aux politiques de la NADB. La NADB surveille le processus.

Organisation des États américains (OEA)

L'Organisation des États américains (OEA) a été créée pour promouvoir la paix, la justice, la solidarité et la collaboration parmi les États membres, en mettant l'accent sur la démocratie, les droits de la personne, la sécurité et le développement. Sauf pour quelques exceptions (par exemple, en situation d'urgence), tout approvisionnement de biens et/ou de services dépassant 100 000 $ américains fait l'objet d'un appel d'offres. Pour en savoir plus long sur les besoins actuels, consultez la section Acquisitions (en anglais seulement) du site Web.