Version PDF (1.27 MB) *

Le Canada : des recherches qui portent fruit

Vous avez des idées pour changer le monde? Nous avons l’infrastructure de recherche, l’expertise et les programmes éducatifs pour vous permettre d’y arriver, et nous sommes prêts à investir afin de concrétiser vos idées novatrices.

Plus qu’un monde de possibilités – Le Canada, un lieu où la recherche devient réalité

Lorsque vous travaillez à atteindre vos objectifs d’études au Canada, vous devenez un membre estimé d’une communauté scientifique reconnue à l’échelle internationale pour son excellence et sa tradition de longue date à faire des découvertes.

Que vous poursuiviez une carrière dans le domaine de la recherche, que vous mettiez à profit vos connaissances dans le secteur privé, que vous restiez au Canada, que vous tentiez votre chance à l’étranger ou que vous retourniez aux sources en vue de redonner à votre communauté – le Canada peut être un partenaire proactif dans la réalisation de vos rêves.

Par l’entremise de bourses d’études et de recherche, de prix d’excellence ou d’initiatives comme les réseaux de centres d’excellence, lesquels font la promotion de la collaboration internationale et des partenariats industriels, le Canada réunit les esprits les plus doués et les plus brillants afin de trouver des solutions novatrices qui auront des répercussions durables. Le Canada est le partenaire de choix en matière de savoir à l’échelle mondiale.

Explorez les possibilités

Découvrez les nombreux programmes offerts dans les divers collèges et universités du Canada et remarquez lesquels des partenariats industriels sont actifs à l’heure actuelle. De nombreux liens sont fournis dans ce document pour orienter votre recherche.

Joignez-vous aux milliers d’étudiants et chercheurs étrangers qui ont choisi le Canada comme un tremplin vers la réussite et laissez-y votre marque!

Le saviez-vous?

Vous pourriez travailler pendant vos études, afin d’acquérir une expérience précieuse et de payer en partie vos dépenses pendant vos études au Canada.

À titre d’étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme à la suite d’un programme d’études post-secondaire au Canada, des possibilités d’immigration permanente vous sont disponibles.

Pour en savoir davantage : www.cic.gc.ca

Info éclair

  • Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNGC) a investi plus de 164 millions dollars dans les sciences et les technologies de l’environnement en 2009-2010.
  • Le Canada dispose de plus de ressources en biomasse par habitant que tout autre pays.
  • Le Canada est un chef de file mondial en matière de certification des pratiques d’aménagement forestier durable par des tiers et compte plus de terres certifiées que tout autre pays.
  • Le Canada est, depuis 50 ans, un chef de file mondial de la recherche sur l’environnement et maintient un taux élevé de copublication avec les chercheurs américains.
  • Les universités et les collèges du Canada attirent plus d’investissements en R&D du secteur privé que ceux de tout autre pays.

Le Canada : un chef de file dans la recherche sur l’environnement

Depuis plus de 50 ans, le Canada est un chef de file mondial dans la recherche sur l’environnement et ce secteur demeure une priorité nationale. Nous sommes reconnus à l’échelle internationale pour notre expertise dans le domaine de la recherche océanographique, grâce à divers projets tels que NEPTUNE Canada et Ocean Tracking Network. Nous avons également mené plusieurs études dans la région arctique, apportant une contribution précieuse dans le cadre de l’Année polaire internationale (2007-2008).

En outre, le Canada est un leader international dans les secteurs suivants liés à l’environnement :

Biotechnologie

Les innovations canadiennes ont permis la production commerciale de produits chimiques à partir de matières premières biologiques telles que le maïs, le soja, le blé et les déchets biologiques. Les récoltes de chanvre et de lin sont converties en applications à haute valeur, tels les textiles, les composites plastiques, les matériaux d’isolation et le papier. Pendant que les résidus de paille de blé sont recyclés en carton paille, armature pour béton, matière de charge pour les plastiques composites et literie d’animaux. Ces innovations sont appuyées par de nombreux centres d’excellence en sciences agricoles et biotechnologiques du Canada, notamment en Saskatchewan, en Ontario et au Québec.

Expertise dans les domaines de l’eau  et des bassins versants

Le Canada est un chef de file mondial en matière de technologies de traitement de l’eau telles que les techniques de désinfection par rayonnement ultraviolet et de filtration à l’aide de membranes. Notre expertise, en ce qui concerne l’eau et les bassins versants, englobe un large éventail de sous-secteurs, notamment la destruction de la demande, la fabrication de produits à partir de déchets, la réutilisation, le dessalement, la remise en état des infrastructures dans les pays développés et l’aménagement de nouvelles infrastructures dans les pays en développement.

Lutte contre la pollution atmosphérique

Le Canada développe des équipements d’analyse de l’air et des logiciels de modélisation d’avant-garde (qui fournissent des informations en temps réel sur les niveaux d’émission), ainsi que des nouveaux systèmes d’absorption et des systèmes de dépoussiérage à haut rendement. Nous possédons également une expertise dans le domaine des solutions de contrôle des émissions dans certains secteurs spécifiques, notamment les industries des pâtes et papiers, de la production d’énergie et de la minéralurgie.

Bâtiments écologiques

Le Canada jouit d’une réputation internationale dans les domaines de la conception et des techniques avancées, tout particulièrement en ce qui a trait aux climats extrêmes. Notre expertise dans les techniques avancées et les structures en bois se renforce de jour en jour, grâce à un réseau industriel et de recherches, national et international, fortement inter-relié.

Gestion des déchets

Le Canada est un chef de file mondial des technologies de recyclage et de production d’énergie à partir de déchets – deux axes majeurs de développement pour l’industrie de la gestion des déchets.

Des réseaux de centres d’excellence rassemblent les partenaires

Ces centres de renommée internationale permettent aux chercheurs de collaborer avec des établissements et des partenaires de l’industrie œuvrant à l’échelle internationale afin de relever des défis précis en R&D.

  • ArcticNet, dont le siège est à l’Université Laval, à Québec, a adopté une approche révolutionnaire pour étudier les répercussions des changements climatiques le long de la côte arctique.  www.arcticnet.ulaval.ca
  • Le Réseau canadien de l’eau (RCE), établi à l’University of Waterloo, est un chef de file dans la gestion des ressources en eau. Créé en 2001, le RCE rassemble les chercheurs canadiens et internationaux dans les domaines liés à l’eau avec les décideurs engagés dans les questions prioritaires relatives à la gestion de l’eau.
    www.cwn-rce.ca
  • GreenCentre Canada, qui a son siège à Queen’s University, à Kingston, est un centre d’excellence en recherche et en commercialisation qui transforme les découvertes dans le domaine de la chimie verte en produits commercialisables. www.greencentrecanada.com
  • www.nce-rce.gc.ca

Les universités canadiennes classées parmi les 100 meilleures au monde!

Les universités reconnues pour leurs programmes en sciences de l’environnement selon le classement mondial 2011 réalisé par Quacquarelli Symonds:

  • The University of British Columbia
  • Université McGill
  • University of Toronto
  • University of Waterloo

Prix Nobel de la paix 2007 –
Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC)
MM. Paul Kovacs, Ph. D., de l’University of Western Ontario, et Ken Denman, Ph. D., de Pêches et Océans Canada et de l’University of Victoria, ont fait des contributions importantes aux travaux du GIEC qui ont valu à l’organisation de partager le prix Nobel de la paix 2007.

Des gens comme vous font la difference

Yiran Peng, Ph. D.
doctorat en sciences atmosphériques,
University of Dalhousie,
Nouvelle-Écosse, 2004

Tout est possible dans les études atmosphériques

Récipiendaire de la bourse Killam en 2000 pour effectuer des études supérieures sur le réchauffement climatique et les changements climatiques, Mme Yiran Peng a travaillé au Max Planck Institute de météorologie de Hambourg, en Allemagne, avant de retourner au Canada en 2007 comme chercheuse associée au Centre canadien de modélisation et d’analyse climatologiques, à Victoria, en Colombie-Britannique.

«Ce fut pour moi une expérience extraordinaire de vivre et d’étudier au Canada! J’ai acquis beaucoup d’expérience dans le cadre de mes travaux de recherche et j’ai profité de différents aspects pour approfondir mon expertise scientifique et mes connaissances professionnelles. La communication avec des scientifiques de calibre mondial m’a aidée à élargir considérablement mes horizons.»

Le programme des Chaires d’excellence en recherche du Canada (CERC) attire les meilleurs universitaires étrangers

Le programme des Chaires d’excellence en recherche du Canada (CERC) remet jusqu’à 10 millions de dollars sur sept ans pour appuyer les meilleurs universitaires du monde dans quatre secteurs stratégiques :

  • les sciences et technologies environnementales;
  • la santé et les sciences de la vie connexes;
  • les technologies de l’information et les communications;
  • les ressources naturelles et l’énergie
  • www.cerc.gc.ca

Chaires d’excellence en recherche du Canada en environnement

Ces universitaires internationaux de premier plan bénéficient du financement des CERC :

Ian A Gardner, Ph. D. – Épidémiologie aquatique
M. Ian Gardner mettra à profit l’expertise indéniable du Collège vétérinaire de l’Atlantique et de l’University of Prince Edward Island dans le domaine de la santé des populations aquatiques. Fort de son équipe et de son réseau de recherche, M. Gardner répondra au besoin mondial croissant en matière de protéines, notamment celles qui proviennent de poissons vivant dans des écosystèmes aquatiques en santé.

Philippe Van Cappellen, Ph. D. – Écohydrologie  
M. Philippe Van Cappellen oeuvre afin de nous aider à mieux comprendre comment les eaux de surface et les eaux souterraines interagissent et comment leur interaction a une incidence sur notre santé et celle des écosystèmes aquatiques. Il travaille à l’University of Waterloo.

Howard Wheater, Ph. D. – Sécurité de l’eau 
M. Howard Wheater dirigera un nouvel institut de recherche à l’University of Saskatchewan, qui combinera écologie, toxicologie et hydrologie, pour créer les nouveaux outils scientifiques et d’évaluation du risque nécessaires à la compréhension et à la gestion des interactions complexes entre l’eau, l’utilisation des terres et les changements climatiques.

Søren Rysgaard, Ph. D. – Géomicrobiologie arctique et changements climatiques 
À la tête d’une équipe de recherche qui étudie l’impact de la fonte de la glace de mer sur les écosystèmes des eaux côtières arctiques, M. Søren Rysgaard est à l’avant-garde de la recherche axée sur les causes et les conséquences du réchauffement climatique. Il se joindra au Centre des sciences d’observation de la terre de l’University of Manitoba, établissement qui fait partie de la Faculté Clayton H. Riddell de l’environnement, de la terre et des ressources.

Ouvrir des portes à la recherche sur l’Arctique

Noorjehan Johnson, États-Unis
– Bourse d’études Vanier
Poursuit des études de doctorat en anthropologie à l’Université McGill, à Montréal, axées, en particulier, sur les effets des changements climatiques sur les populations inuites dans l’Arctique canadien.

130 chaires de recherché
mènent activement des études environnementales dans des collèges et des universités partout au Canada.www.chairs-chaires.gc.ca

La recherche sur l’environnement à l’œuvre

NEPTUNE Canada – Le plus grand réseau mondial d’observatoires océaniques par câble

Situé au large de la côte ouest de l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique, le câble en fibre optique s’étend à travers la plaque tectonique Juan de Fuca et recueille des données sur une vaste gamme d’environnements sous-marins. L’information est transmise du fonds marin à un centre de données de l’University of Victoria, où des scientifiques de toutes les régions du monde peuvent y avoir accès. NEPTUNE aidera à mieux comprendre certains phénomènes tels que les processus volcaniques sous-marins et les écosystèmes marins, les changements climatiques et la prolifération d’algues toxiques.

The Ocean Tracking Network (OTN) – un projet de conservation de 168 millions de dollars

Le projet OTN est conçu pour la surveillance et le suivi des mouvements de milliers d’animaux marins en utilisant la technologie de la télémétrie acoustique. Parallèlement, un registre de données sur les changements climatiques sera mis en place. Le projet a son siège à l’University of Dalhousie, à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Regroupant d’éminents scientifiques du monde entier dans le domaine de l’océanologie, il est dirigé par M. Douglas Wallace, Ph. D., titulaire de la chaire d’excellence en recherche du Canada sur la science et la technologie des océans et un chef de file mondial dans le domaine des changements climatiques et de ses effets sur les océans.

L’Energy Institute du Centennial College et REGEN Energy Inc.  

L’Energy Institute et REGEN Energy Inc. ont entrepris un projet de recherche concertée pour évaluer et améliorer les dispositifs de contrôle de la charge électrique de REGEN, dont le brevet est en instance, et les adapter à de nouveaux marchés. Les contrôleurs sans fil réduisent la demande en électricité des immeubles en faisant fonctionner intelligemment les cycles des ventilateurs, des compresseurs, des pompes et d’autres grosses charges. Les utilisateurs d’électricité économisent argent et énergie tout en évitant de rejeter dans l’atmosphère des polluants et des gaz à effet de serre provenant des centrales électriques.

Étude par satellite de l’appauvrissement de la couche d’ozone au-dessus de l’Arctique

Une équipe de scientifiques de l’University of Waterloo utilise le satellite canadien SCISAT pour mieux comprendre l’amincissement de la couche d’ozone, tout particulièrement au-dessus de l’Arctique – un projet qui est appuyé par l’Agence spatiale du Canada, celle de l’Europe ainsi que la NASA. Lancé en 2003, le satellite a été conçu et fabriqué dans le cadre d’un partenariat entre des universités canadiennes, des chercheurs internationaux, l’industrie et le gouvernement. SCISAT aide à assurer le suivi des effets de règlements (tels ceux fondés sur le Protocole de Montréal) concernant le contrôle des émissions, et de l’usage de produits chimiques nocifs pour la couche d’ozone.

Réduire la contamination au mercure dans l’Amazone

Donna Mergler, Ph. D., chercheuse à l’Université du Québec à Montréal, a travaillé en collaboration avec des chercheurs brésiliens et canadiens pour déterminer la source de la contamination au mercure du río Tapajós, un affluent de l’Amazone au Brésil ainsi que les effets de cette contamination sur la santé des habitants de cette région. Ces derniers, après avoir été exposés à des niveaux élevés de mercure par suite de la consommation de poisson, ont souffert de troubles moteurs et de déficiences visuelles. L’équipe de Mme Mergler a mis en place des stratégies permettant de maintenir des régimes alimentaires nutritifs à partir des ressources locales tout en réduisant le risque toxique. La communauté locale prend actuellement des mesures pour réduire la contamination au mercure causée par la déforestation.

Comprendre l’évolution de l’environnement de l’Arctique

Depuis son lancement en 2003, en tant que brise-glaces de recherche spécialisé du Canada, le CCGS Amundsen, rattaché à l’Université Laval, à Québec a facilité les recherches d’avant-garde et multidisciplinaires d’un groupe de scientifiques internationaux sur les changements climatiques, la glace marine, les glaciers, la répartition des poissons, le transport des contaminants et les effets du réchauffement climatique sur les mammifères marins. Il fournit des données de base cruciales qui permettent de documenter les changements brutaux de l’environnement.

Voilà des recherches qui portent fruit!

Liste sélective de bourses d’études et de recherché subventionnées par le gouvernement du Canada

323,5 millions de dollars en subventions et en bourses accordés par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada en 2008-2009

Pour les étudiants du niveau postsecondaire

Programme des futurs leaders dans les Amériques
www.bourses.gc.ca

Programme d’échange pour les étudiants des Amériques du niveau collégial, du premier cycle et des cycles supérieurs.

Pour les étudiants des cycles supérieurs

Bourses postdoctorales Banting 
www.banting.fellowships-bourses.gc.ca
Chaque année, 70 bourses Banting sont octroyées à des chercheurs dans les domaines des sciences sociales et humaines, de la recherche en santé et des sciences naturelles et du génie.

Bourses Canada-Mexique – programmes de recherches postdoctorales et pour étudiants des cycles supérieurs
www.bourses.gc.ca
Programme conçu à l’intention des étudiants mexicains des cycles supérieurs désireux d’étudier au Canada pendant un semestre ou de mener des recherches postdoctorales dans une université canadienne pendant un an.

Programme Fulbright Canada-États-Unis
www.fulbright.ca
Bourses offertes aux étudiants, professeurs, professionnels et enseignants canadiens ou américains des cycles supérieurs ou du niveau postdoctoral qui souhaitent explorer une vaste gamme de problématiques contemporaines.

Bourses d’études supérieures à incidence industrielle
www.nserc-crsng.gc.ca
Bourses destinées au financement d’études supérieures d’employés de sociétés privées de R&D dans un établissement canadien.

Bourses de recherche postdoctorale
www.bourses.gc.ca
Bourses offertes aux étudiants de divers pays, désireux de mener des recherches au Canada pendant un an.

Bourses Trudeau
www.fondationtrudeau.ca
Bourses pouvant aller jusqu’à 180 000 de dollars sur quatre ans pour les étudiants canadiens ou internationaux au doctorat en sciences sociales et humaines.

Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier
www.vanier.gc.ca
Bourses qui aident les étudiants canadiens et internationaux à financer leurs études au Canada.

Pour les professionnels

Bourses de recherche en études canadiennes
www.iccs-ciec.ca
Bourses pour financer les études de chercheurs internationaux qui s’intéressent à des questions canadiennes ou bilatérales communes.

Bourses du Human Frontier Science Program
www.hfsp.org
Le Canada participe à ce programme international qui offre des occasions de recherche et de formation ainsi que des bourses.

Réseaux internationaux de recherche
www.iccs-ciec.ca
Programme de bourses qui vise à forger des liens entre des équipes de recherche canadiennes et internationales.

Bourses de perfectionnement professionnel
www.crdi.ca
Bourses offertes aux citoyens de pays en développement, titulaires d’une maîtrise, d’un doctorat ou d’un diplôme d’études postdoctorales et/ou qui possèdent une expérience professionnelle et qui souhaitent venir au Canada afin d’approfondir leurs connaissances.

Programme d’aide à la recherche industrielle
www.nrc-cnrc.gc.ca
Le Conseil national de recherches Canada engage des aides à la recherche qui sont titulaires d’un doctorat ou qui réalisent des études en vue d’obtenir une maîtrise ou un doctorat.

Programme de bourses de recherche scientifique dans les laboratoires du gouvernement canadien
www.nserc-crsng.gc.ca
Programme de financement qui offre à de nouveaux scientifiques et chercheurs la possibilité de travailler dans les laboratoires ou les établissements de recherche canadiens.

Organismes de recherche sur l’environnement

Pêches et Océans Canada (MPO)
www.dfo-mpo.gc.ca
Agit comme leader national et international en matière de sécurité maritime et de gestion des océans et des ressources d’eau douce, ainsi que dans la recherche et développement (R&D) dans ces domaines.

Environnement Canada (EC)
www.ec.gc.ca
Se spécialise dans la science faunique et paysagère, l’évaluation des risques, les sciences de l’atmosphère et les sciences de l’eau ainsi que les technologies connexes.

Centre de recherches pour le développement international (CRDI)
www.crdi.ca
Appuie la recherche dans les pays en développement afin de promouvoir la croissance et le développement

Programmes de financement

Fondation canadienne pour l’innovation (FCI)  
www.innovation.ca
Appuie plus de 7 000 projets partout au Canada, lesquels aboutissent à des percées dans des domaines tels que l’environnement.

Visée mondiale en innovation (VMI)
www.deleguescommerciaux.gc.ca/fra/sciences/gglobal-fr.jsp
Fait la promotion des efforts du Canada en matière d’innovation à l’échelle internationale en appuyant les chercheurs canadiens à consolider des partenariats avec des joueurs clés de d’autres pays au chapitre des projets de recherche et développement scientifiques ayant des possibilités de commercialisation.

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)
www.nserc-crsng.gc.ca
Appuie chaque année quelque 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et titulaires de bourses de recherches postdoctorales, ainsi que 12 000 professeurs.

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)
www.sshrc-crsh.gc.ca
Appui et fait la promotion de la recherche et de la formation en sciences humaines et sociales dans les établissements d’enseignement postsecondaire afin d’améliorer notre compréhension des questions actuelles sur la société, la culture, la technologie, l’environnement, l’économie et le mieux-être.

Explorez les possibilités

Une liste complète de programmes et de renseignements sur l’éducation au Canada.
www.educationau-incanada.ca

Possibilités de partenariat et renseignements sur des projets novateurs
www.deleguescommerciaux.gc.ca/fra/sciences/accueil.jsp

Profil des activités de recherches à la fine pointe dans les établissements canadiens
www.innovationcanada.ca/fr/
www.science.gc.ca

Bourses d’études et de recherche pour les étudiants étrangers
www.bourses.gc.ca
www.nserc-crsng.gc.ca

Association des universités et collèges du Canada
www.aucc.ca

Association des collèges communautaires du Canada
www.accc.ca

Ce document est le produit d’une collaboration conjointe entre la direction de l’Innovation, de la science et de la technologie et la direction de l’Éducation internationale et de la Jeunesse du Service des délégués commerciaux du Canada.


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consulter la section formats de rechange de notre page aide.