Version PDF (1.58 MB) *

Le Canada : des recherches qui portent fruit

Vous avez des idées pour changer le monde? Nous avons l’infrastructure de recherche, l’expertise et les programmes éducatifs pour vous permettre d’y arriver, et nous sommes prêts à investir afin de concrétiser vos idées novatrices.

Plus qu’un monde de possibilités – Le Canada, un lieu où la recherché devient réalité

Lorsque vous travaillez à atteindre vos objectifs d’études au Canada, vous devenez un membre estimé d’une communauté scientifique reconnue à l’échelle internationale pour son excellence et sa tradition de longue date à faire des découvertes.

Que vous poursuiviez une carrière dans le domaine de la recherche, que vous mettiez à profit vos connaissances dans le secteur privé, que vous restiez au Canada, que vous tentiez votre chance à l’étranger ou que vous retourniez aux sources en vue de redonner à votre communauté – le Canada peut être un partenaire proactif dans la réalisation de vos rêves.

Par l’entremise de bourses d’études et de recherche, de prix d’excellence ou d’initiatives comme les réseaux de centres d’excellence, lesquels font la promotion de la collaboration internationale et des partenariats industriels, le Canada réunit les esprits les plus doués et les plus brillants afin de trouver des solutions novatrices qui auront des répercussions durables. Le Canada est le partenaire de choix en matière de savoir à l’échelle mondiale.

Explorez les possibilités

Découvrez les nombreux programmes offerts dans les divers collèges et universités du Canada et remarquez lesquels des partenariats industriels sont actifs à l’heure actuelle. De nombreux liens sont fournis dans ce document pour orienter votre recherche.

Joignez-vous aux milliers d’étudiants et chercheurs étrangers qui ont choisi le Canada comme un tremplin vers la réussite et laissez-y votre marque!

Le saviez-vous?

Vous pourriez travailler pendant vos études, afin d’acquérir une expérience précieuse et de payer en partie vos dépenses pendant vos études au Canada.

À titre d’étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme à la suite d’un programme d’études post-secondaire au Canada, des possibilités d’immigration permanente vous sont disponibles.

Pour en savoir davantage : www.cic.gc.ca

Info éclair

  • Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a investi plus de 140 millions de dollars dans les recherches en ressources naturelles et en énergie en 2009-2010.
  • Le Plan d’action économique du Canada a accordé 1 milliard de dollars sur cinq ans à des projets de recherche et de démonstration dans le domaine de l’énergie propre.
  • Le Canada publie le plus grand nombre de rapports de recherche en matière de piles à combustible par personne et se classe au premier rang pour son apport scientifi que dans ce domaine.
  • Le Canada figure parmi les 10 premiers pays producteurs d’automobiles au monde et occupe le deuxième rang en ce qui concerne les systèmes de transfert de connaissances et de commercialization entre les entreprises et les universités.
  • Les chercheurs subventionnés par le Canada sont des chefs de file mondiaux de l’innovation dans le domaine de l’énergie.

Le Canada : un chef de file dans la recherche sur l’énergie

Cinquième producteur mondial d’énergie, le Canada, dont la production de pétrole est en augmentation constante, est bien placé pour demeurer un centre important de recherche et développement (R&D) dans le domaine de l’énergie. À titre de plus important fournisseur de pétrole, d’essence et d’électricité des États-Unis, le Canada cultive des liens étroits de R&D dans le domaine de l’énergie avec son partenaire commercial du Sud, en partie grâce au Dialogue États-Unis-Canada sur l’énergie propre entamé en 2009.

Les provinces canadiennes tracent la voie

L’Alberta et la Saskatchewan, de grands producteurs de pétrole, perfectionnent des méthodes de captage et de stockage du carbone. Le Weyburn Sequestration Project sert de prototype à l’échelle internationale.

La Colombie-Britannique a créé « l’autoroute de l’hydrogène », un programme sophistiqué sur les technologies de l’hydrogène et les piles à combustible qui comprend un réseau de bornes de recharge pour les véhicules à pile à combustible entre la capitale, Victoria, et Whistler. C’est grâce à ce réseau, entre autres, que l’on appelle les Jeux olympiques d’hiver de 2010 les « Jeux verts ».

L’Île-du-Prince-Édouard a annoncé en 2010 le lancement d’un projet de développement de l’énergie éolienne de 500 mégawatts, au coût d’un milliard de dollars, qui s’échelonnera sur quatre ans et auquel participent l’Institut de l’énergie éolienne du Canada et l’University of Prince Edward Island.

Le Manitoba est devenu un chef de file de la production d’énergie géothermique, avec plus d’un million d’unités de production géothermique en place dans la province. Il est également la première province canadienne en ce qui concerne l’effi cacité énergétique.

La Nouvelle-Écosse travaille en collaboration avec l’entreprise canadienne Clean Current™ afi n d’établir un site d’essai commercial dans la baie de Fundy qui permettra de démontrer le potentiel de l’énergie marémotrice dans la région. La Nouvelle-Écosse, de concert avec le Nouveau-Brunswick et Ressources naturelles Canada, a créé le Centre d’hydraulique canadien au sein du Conseil national de recherches du Canada.

L’Ontario met progressivement fin à sa dépendance à l’égard de l’électricité produite à partir de charbon en utilisant la biomasse, le gaz naturel et les centrales électriques de co-combustion, comme le projet de renouvellement de la biomasse de la centrale Atikokan. Encouragée par l’entrée en vigueur de la Loi sur l’énergie verte en 2009, l’Ontario est devenue le deuxième marché de l’énergie solaire en Amérique du Nord en 2010.

Le Québec dépend de l’hydroélectricité depuis des décennies (l’hydroélectricité représente 97 p. 100 de son approvisionnement en électricité), mais cela n’a pas empêché ses institutions de mettre sur pied des projets d’énergie éolienne et solaire – deux industries en plein essor à l’heure actuelle. La province finance également des projets de recherche importants concernant les technologies liées à l’énergie d’hydrogène, tels que sa collaboration avec des partenaires européens dans le cadre du projet Euro Québec Hydro-Hydrogène.

Des réseaux de centres d’excellence rassemblent les partenaires

Ces centres de renommée internationale permettent aux chercheurs de collaborer avec des établissements et des partenaires de l’industrie menant des activités à l’échelle internationale afin de relever des défis précis en R&D.

  • AUTO21 à l’University of Windsor, travaille de concert avec des partenaires des secteurs privé et public afin de développer une nouvelle génération d’automobiles plus effi caces, sécuritaires et propres.
    www.auto21.ca
  • Gestion du carbone Canada, à l’University of Calgary, développe des technologies qui réduiront les émissions de carbone dans les industries du pétrole, du gaz et du charbon.
    www.cmc-nce.ca
  • Le Centre d’excellence en effi cacité énergétique (C3E) à Shawinigan, au Québec, travaille en étroite collaboration avec l’Université du Québec à Trois-Rivières afin de commercialiser les percées technologiques dans les domaines de l’énergie renouvelable et du développement durable.
    www.ceee.ca
  • www.nce-rce.gc.ca

Les universités canadiennes classées parmi les 100 meilleures au monde!

Les universités reconnues pour leurs programmes en génie électrique et électronique, génie mécanique, aéronautique et manufacturier et génie chimique selon le classement mondial 2011 réalisé par Quacquarelli Symonds :

  • McMaster University
  • Queen’s University
  • The University of British Colombia
  • University of Alberta
  • Université McGill
  • University of Toronto
  • University of Waterloo

Des gens comme vous font la difference

Mme Nicole Ziadé Bou Farhat
Liban
Baccalauréat en génie chimique
Université d’Ottawa, 1999

Avantage concurrentiel des programmes travail-études

«Le programme coopératif de l’Université d’Ottawa m’a permis de faire mes études en génie chimique et de profiter d’une occasion de travail pratique en alternance. Ainsi, j’ai pu financer mes études et mettre en pratique les théories que j’ai apprises. C’était une expérience inestimable qui m’a permis d’obtenir mon poste actuel de chef d’unité du laboratoire de pétrole de l’Institut de recherche industrielle au Liban.»

Le programme des Chaires d’excellence en recherche du Canada (CERC) attire les meilleurs universitaires étrangers

Le programme des Chaires d’excellence en recherche du Canada (CERC) remet jusqu’à 10 millions de dollars sur sept ans pour appuyer les meilleurs universitaires du monde dans quatre secteurs stratégiques :

  • les sciences et technologies environnementales;
  • la santé et les sciences de la vie connexes;
  • les technologies de l’information et les communications ;
  • les ressources naturelles et l’énergie.
  • www.cerc.gc.ca

Chaires d’excellence en recherche du Canada sur l’énergie

Ces universitaires internationaux de premier plan bénéficient du financement des CERC:

Ali Emadi, Ph. D. – Groupe motopropulseur hybride

M. Ali Emadi est un pionnier dans le domaine de l’électrification des transports, notamment en ce qui concerne les motopropulseurs électriques, les dispositifs de branchement des véhicules rechargeables au réseau électrique grâce à la technologie Smart Grid, les composantes des motopropulseurs, les systèmes de stockage énergétique de batteries ou de supercondensateurs, ainsi que les systèmes de commandes adaptatives de véhicules et de gestion de l’électricité. La recherche de M. Emadi fournit des solutions aux responsables de l’élaboration des politiques tant du milieu industriel que du milieu environnemental parce qu’elle répond aux impératifs actuels du secteur automobile et contribue à consolider l’économie du pays tout en assurant au Canada une position forte au sein de l’industrie de la technologie verte.

Thomas Thundat, Ph. D. – Génie moléculaire des sables bitumineux

M. Thomas Thundat est un chef de file sur la scène internationale en ce qui concerne l’étude des molécules et des structures nanométriques au niveau des interfaces. Il a développé de nouvelles techniques de detection des molécules sur les surfaces – même en quantité restreinte – ainsi que de nouveaux capteurs offrant de nombreuses applications potentielles pour le traitement des sables bitumineux. Le travail de M. Thundat mènera à des techniques durables d’extraction et de raffi nement du pétrole, diminuant grandement l’impact environnemental de l’industrie pétrolière et aidant le Canada à mieux atteindre ses objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Et voici le soleil

Richard Beal, Ph. D., Nouvelle-Zélande
Lauréat de la Bourse de recherche postdoctorale du Canada pour effectuer des recherches postdoctorales au SUNlab de l’Université d’Ottawa (2010), titulaire d’un doctorat en sciences des matériaux de l’University of Oxford (2009)

Il travaille sur la prochaine génération de photopiles au centre de recherche SUNlab de l’Université d’Ottawa en collaboration avec l’industrie de pointe et l’Agence spatiale canadienne.

130 chaires de recherche réalisent, de manière active, des études sur l’énergie dans des collèges et des universités partout au Canada. www.chairs-chaires.gc.ca

La recherche en sciences de la vie à l’oeuvre

Conception de systèmes énergétiques écologiques
M. David Keith, Ph. D., physicien et titulaire d’une chaire de recherche du Canada en énergie et environnement à l’University of Calgary, est reconnu à l’échelle mondiale pour son travail dans les domaines du captage et du stockage du carbone, des technologies et des répercussions de l’ingénierie climatique mondiale, des aspects économiques et des incidences climatiques de l’énergie éolienne à grande échelle, ainsi que de l’empreinte écologique des technologies de l’énergie.

L’avenir prometteur de l’hydrogène
Spécialiste de l’énergie à l’Université du Québec à Trois Rivières, Richard Chahine transforme la façon dont la technologie employée dans la production, le transport et l’utilisation de l’hydrogène est optimisée et rendue plus écologique dans les systèmes industriel et énergétique du Canada. M. Chahine, titulaire d’une chaire de recherche industrielle du CRSNG en purifi cation, transport et stockage de l’hydrogène à l’Université, dirige le Réseau de recherche stratégique du CRSNG sur l’hydrogène (H2CAN), un partenariat de recherche regroupant d’importants acteurs du domaine de l’hydrogène et environ deux douzaines de chercheurs universitaires de partout au Canada.

Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) et LuminUltra Technologies Ltd.
Le laboratoire de recherche appliquée sur la bioénergie et les bioproduits du campus d’Edmundston du CCNB, en collaboration avec son partenaire industriel, LuminUltra, procède à une validation du principe de nouvelles applications pour la technologie de la bioénergie (processus de production d’éthanol et de biogaz).

LuminUltra a décidé de travailler de concert avec le collège en raison de la capacité de ce dernier d’agir rapidement, de son réseau de sociétés de bioénergie et de son expérience de formation d’étudiants, entre autres.

L’industrie des sables bitumineux est en plein essor
Les universités de l’Alberta sont innovatrices et jouent un rôle clé dans l’industrie florissante des sables bitumineux de la province, qui génère des milliards de dollars : elles contribuent de nouvelles technologies pour améliorer l’effi cacité des processus et réduire l’empreinte écologique de l’industrie. Quinze chaires de recherche industrielles de NSERC travaillent en collaboration avec une soixantaine d’entreprises sur presque chaque aspect du développement de l’industrie, allant de l’exploitation minière à la remise en état du terrain. Des diplômés postsecondaires travaillent dans une variété de disciplines, notamment l’extraction du bitume avec eau et sans eau, le transport par conduites polyphasé, les technologies de séparation, la microbiologie et la thermodynamique du pétrole, la production d’électricité, la commande de procédés et le génie de la construction.

Meilleures images des planchers océaniques
Le Landmark Graphics Visualization Laboratory du Memorial University à St. John’s, à Terre-Neuve diminue le risque fi nancier et améliore les perspectives des sociétés d’énergie qui cherchent de nouvelles sources de pétrole en mer. Le système informatique du laboratoire transforme un grand nombre de données en images à trois dimensions (3D) de la géologie des planchers océaniques, qui peuvent être affi chées et analysées à l’aide d’un écran semblable à un écran IMAX. Les chercheurs découvrent de nouvelles structures dans les gisements géologiques marins de Terre-Neuve, mais ils sont également enthousiastes à l’égard du potentiel du laboratoire dans d’autres domaines, comme la biochimie, l’océanographie et les sciences médicales.

Waterloo Institute for Nanotechnology
Linda Nazar, Ph. D. – experte reconnue à l’échelle mondiale en stockage de l’énergie à l’aide de batteries au lithium-ion – est une des 16 chaires de recherche au Waterloo Institute for Nanotechnology (WIN) de l’University of Waterloo, un centre d’excellence interdisciplinaire axé sur la recherche et l’innovation à forte incidence. Récipiendaire de cinq prix internationaux en 2010-2011, Linda Nazar, Ph. D., a reçu des éloges pour la mise au point de la batterie au soufre-lithium. Le programme coopératif du premier cycle d’ingénierie en nanotechnologie de Waterloo est le plus important programme de ce genre en Amérique du Nord, avec 500 étudiants inscrits. « In it to WIN it » est sa devise!

Voilà des recherches qui portent fruit!

Liste sélective de bourses d’études et de recherche subventionnées par le gouvernement du Canada

323,5 millions de dollars en subventions et en bourses accordés par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada en 2008-2009

Pour les étudiants du niveau postsecondaire

Programme des futurs leaders dans les Amériques
www.bourses.gc.ca
Programme d’échange pour les étudiants des Amériques du niveau collégial,
du premier cycle et des cycles supérieurs.

Pour les étudiants des cycles supérieurs

Bourses postdoctorales Banting
www.banting.fellowships-bourses.gc.ca
Chaque année, 70 bourses Banting sont octroyées à des chercheurs dans les domaines des sciences sociales et humaines, de la recherche en santé et des sciences naturelles et du génie.

Bourses Canada-Mexique – programmes de recherches postdoctorales et pour étudiants des cycles supérieurs
www.bourses.gc.ca
Programme conçu à l’intention des étudiants mexicains des cycles supérieurs désireux d’étudier au Canada pendant un semestre ou de mener des recherches postdoctorales dans une université canadienne pendant un an.

Programme Fulbright Canada-États-Unis
www.fulbright.ca
Bourses offertes aux étudiants, professeurs, professionnels et enseignants canadiens ou américains des cycles supérieurs ou du niveau postdoctoral qui souhaitent explorer une vaste gamme de problématiques contemporaines.

Bourses d’études supérieures à incidence industrielle
www.nserc-crsng.gc.ca
Bourses destinées au fi nancement d’études supérieures d’employés de sociétés privées de R&D dans un établissement canadien.

Bourses de recherche postdoctorale
www.bourses.gc.ca
Bourses offertes aux étudiants de divers pays, désireux de mener des recherches au Canada pendant un an.

Bourses Trudeau
www.fondationtrudeau.ca
Bourses pouvant aller jusqu’à 180 000 de dollars sur quatre ans pour les étudiants canadiens ou internationaux au doctorat en sciences sociales et humaines.

Programme de bourses d’études supérieures du Canada Vanier
www.vanier.gc.ca
Bourses qui aident les étudiants canadiens et internationaux à financer leurs études au Canada.

Pour les professionnels

Bourses de recherche en études canadiennes
www.iccs-ciec.ca
Bourses pour financer les études de chercheurs internationaux qui s’intéressent à des questions canadiennes ou bilatérales communes.

Bourses du Human Frontier Science Program
www.hfsp.org
Le Canada participe à ce programme international qui offre des occasions de recherche et de formation ainsi que des bourses.

Réseaux internationaux de recherche
www.iccs-ciec.ca
Programme de bourses qui vise à forger des liens entre des équipes de recherche canadiennes et internationales.

Bourses de perfectionnement professionnel
www.crdi.ca
Bourses offertes aux citoyens de pays en développement, titulaires d’une maîtrise, d’un doctorat ou d’un diplôme d’études postdoctorales et/ou qui possèdent une expérience professionnelle et qui souhaitent venir au Canada afin d’approfondir leurs connaissances.

Programme d’aide à la recherche industrielle
www.nrc-cnrc.gc.ca
Le Conseil national de recherches Canada engage des aides à la recherche qui sont titulaires d’un doctorat ou qui réalisent des études en vue d’obtenir une maîtrise ou un doctorat.

Programme de bourses de recherche scientifique dans les laboratoires du gouvernement canadien
www.nserc-crsng.gc.ca
Programme de financement qui offre à de nouveaux scientifiques et chercheurs la possibilité de travailler dans les laboratoires ou les établissements de recherche canadiens.

Êtes-vous à la hauteur de recevoir un prix ou une bourse? Consultez dès maintenant les liens ci-haut.

Organismes de recherche en énergie

Conseil national de recherches Canada (CNRC)
www.nrc-cnrc.gc.ca
Les instituts du CNRC dans le domaine de l’énergie oeuvrent afi n de trouver des façons plus efficaces et écologiques de répondre aux besoins actuels en énergie en étudiant les sources d’énergie renouvelables, la bioénergie, les piles à combustible et l’exploitation des sables bitumineux.

Ressources naturelles Canada (RNCan)
www.nrcan.gc.ca
Gère les programmes de financement de R&D et de démonstration ainsi que CanmetÉNERGIE, le principal programme du gouvernement canadien de R&D en matière d’énergie.

Programmes de financement

Fondation canadienne pour l’innovation (FCI)
www.innovation.ca
Appuie plus de 7 000 projets partout au Canada, lesquels aboutissent à des percées dans des domaines tels que l’énergie.

Visée mondiale en innovation (GGI)
www.deleguescommerciaux.gc.ca/fra/sciences/gglobal-fr.jsp
Fait la promotion des efforts du Canada en matière d’innovation à l’échelle internationale en appuyant les chercheurs canadiens à consolider des partenariats avec des joueurs clés de d’autres pays au chapitre des projets de recherche et développement scientifiques ayant des possibilités de commercialisation.

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)
www.nserc-crsng.gc.ca
Appuie chaque année quelque 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et titulaires de bourses de recherches postdoctorales, ainsi que 12 000 professeurs.

Technologies du développement durable Canada (TDDC)
www.sdtc.ca
Gère deux fonds – le Fonds Technologies du développement durable et et le Fonds de biocarburants ProGen – qui visent à mettre au point et à démontrer des solutions technologiques novatrices.

Explorez les possibilités

Ce document est le produit d’une collaboration conjointe entre la direction de l’Innovation, de la science et de la technologie et la direction de l’Éducation internationale et de la Jeunesse du Service des délégués commerciaux du Canada

* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consulter la section formats de rechange de notre page aide.